12 - La critique

L’ombre d’un doute

Le 10 février 2010

A la suite de Lumet, le très narcissique Nikita Mikhalkov suspend le destin d’un homme au jugement de douze hommes, dans une transposition à la fois classique et surprenante, au goût amer de Russie complexée...

Galerie photos

© Kinovista
© Kinovista

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?