Accueil > Les réalisateurs > R > Robak, Alain > Baby blood - la mini critique

Baby blood - la mini critique

Le fantastique made in France

Acheter sur Priceminister

- Durée : 1h29mn
- Interdit aux moins de 12 ans

Un petit film aux sympathiques excès saignants.

L’argument : La jeune maitresse du directeur d’un cirque itinérant s’ennuie et attend qu’il lui arrive quelque chose dans la vie. Cela ne tarde guère car une drôle de chose s’insinue dans son ventre. Yanka est enceinte d’un petit être très exigeant qui parle, qui a faim et soif de sang !

Notre avis : Baby blood avait en soi quelque chose d’assez stimulant. La jeune maîtresse d’un directeur de cirque itinérant s’ennuie et attend qu’il lui arrive quelque chose dans la vie. Cela ne tarde guère car une drôle de chose se propage dans son ventre. Oui mais quoi ? Bah, un petit être qui parle, qui a faim et soif de sang... Avec Baby blood, Robak passe, en quelque sorte, pour notre Hershell Gordon Lewis à nous. Le film, lui, est extrêmement sympathique mais ne pousse pas suffisamment loin son argument de base et aurait peut-être mérité un traitement plus original. Mais les intentions louables, le cameo rigolo d’Alain Chabat et quelques sympathiques excès saignants sauvent le résultat final, pas si déshonorant. Depuis, on a vu son dernier film La taule, et on pleure.

- Découvrir la suite, Lady blood

Romain Le Vern




Il n'y a pas encore d'avis pour cet article. Soyez le premier à proposer votre avis !

Votre avis