Accueil > Les News Cinéma > Box-office USA : Stallone se prend Du plomb dans la tête !

Box-office USA : Stallone se prend Du plomb dans la tête !

Le 03/02/2013

Après Schwarzy il y a 15 jours, c’es maintenant au tour de Stallone de plomber le box-office, alors que les jeunes spectateurs lui préfèrent une comédie romantique pleine de zombies...

Si l’on devait retenir deux choses parmi les nouveautés qui ont été distribuées vendredi 1er février, c’est le refus catégorique de la nouvelle génération de se retrouver une nouvelle fois impliquée dans le cinéma de papa... Il y a 15 jours, Arnold Schwarzenegger se prenait une raclée cinglante avec Le dernier rempart (11millions de dollars en moins de 3 semaines, une perte de 88% de ses recettes ce week-end pour 390.000$ !), aujourd’hui c’est au tour de Sylvester Stallone d’en prendre plein la gueule avec Du plomb dans la tête qui ramasse des recettes encore plus catastrophiques : 4.5M$ en 3 jours dans 2.400 salles, le film de Walter Hill a donc tout d’un has-been ou d’un mort-né... Cela renvoie Stallone au pire de sa carrière : L’embrouille est dans le sac, remake d’Oscar avait démarré à 5M$ en 1991, Get Carter à 6.6M$ en 2000. Seul D-Tox avait fait pire avec 32.000 dans 78 salles, ce Compte à rebours mortel (en VF) était un VOD aux USA... Quant à Walter Hill, réalisateur de séries B costaudes dans les années 80 (Driver, Sans retour, Les guerriers de la nuit) et surtout de 48 heures, le film qui avait révélé Eddie Murphy, confirme son incapacité au succès depuis la suite de 48 heures en 1990 (et encore, cela avait été une déception !).
Fini le cinéma de papy, les jeunes veulent du sang frais et encore des zombies : aussi, c’est Warm bodies qui s’empare de la première place. Cette romance gore entre un zombie adolescent et protecteur et une belle blonde qu’il va tenter de sauver des griffes de ses congénères refroidis, est un beau succès pour Summit Entertainment avec 19.5M$ dans 3.009 salles. Jonathan Levine confirme ainsi son autorité dans le cinéma indépendant frais après 50/50 (35M$ en 2011) et The Wackness (micro budget, 6 salles et au final 2M de recettes !). Le jeune cinéaste revenait à l’horreur 7 ans après le slasher poétique All the boys love Mandy Lane.
Hasards et coïncidences, tous ces films, Le dernier rempart, Du plomb dans la tête et Warm bodies sont distribués en France par Métropolitan.
Avec une perte raisonnable de 53% de ses recettes, Hansel & Gretel résiste en 2e place et glane 9M$ dans 3.375 cinémas. Ce n’est pas terrible, mais cela aurait pu être pire. On peut se demander combien ce conte sanglant aurait pu amasser sans les surplus de recettes dus à la 3D !
Parlons maintenant films à Oscars... Happiness therapy file droit vers les 100 millions, fort de ses nominations et des prix d’interprétation dont il a pu se saisir dans différentes manifestations : 8M$ en 12e semaine et un total exaltant de 80M$. C’est la baisse la plus faible du top 10. Il bat ainsi Zero Dark thirty qui rétrograde de 45% et cale à 5.3M$ (total de 77M$). Le film canon de Kathryn Bigelow s’en sort toutefois bien, ce n’est pas un feel-good movie universel et sa durée de 2h20 le situe dans une autre catégorie. Django Unchained vient de franchir la barre des 150M$ et se classe 8e ! Les Misérables demeure en 9e place pour un total frénétique de 141M$, ce qui est mieux que Le discours d’un roi, le précédent Tom Hooper (137M$). Lincoln clôt le top 10 avec 2.4M$, mais Steven Spielberg vient de dépasser les 170 millions de billets verts. Énorme au vu de sa durée et de son sujet. Beau retour pour Argo de Ben Affleck. L’acteur-réalisateur raflant à peu près tous les prix qu’il peut, son film gagne 300 écrans de plus et jouit d’une hausse de recettes de 15%, désormais 11e, prêt à revenir dans le top après 17 semaines d’exploitation, le thriller politique a encaissé 2.1M$ supplémentaires pour un total rond de 120M$. On est épatés ! Enfin, Amour reçoit beaucoup : 497.000$ dans 94 salles (progression de 30 écrans), le drame d’Haneke est le phénomène art et essai du moment avec au total 2.488.000$. Un gros succès pour un film en langue française.
Finissons cette virée dans les chiffres du box-office américain avec l’enterrement de Al Pacino et Christopher Walken : 1.5M$ dans 659 salles pour Stand up guys, c’est un score très mauvais !

Frédéric Mignard




Il n'y a pas encore d'avis pour cette bande dessinée. Soyez le premier à proposer votre avis !

Votre avis