Canicule - la critique

Lee Marvin chez les Ploucs

Le 8 mars 2011

A force d’outrances, Canicule sombre dans le grotesque et le ridicule, ce qui lui assurera les faveurs des amateurs de cinéma bis. Les autres seront assurément consternés.

Galerie photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?