Accueil > Les réalisateurs > C > Campanella, Juan José > Dans ses yeux - la critique

Dans ses yeux - la critique

Destins brisés

Acheter sur Priceminister

Un drame bouleversant doublé d’un récit policier passionnant, Dans ses yeux, phénomène global, a tout du très grand film...

L’argument : 1974, Buenos Aires.
Benjamin Esposito enquête sur le meurtre violent d’une jeune femme.
25 ans plus tard, il décide d’écrire un roman basé sur cette affaire "classée" dont il a été témoin et protagoniste. Ce travail d’écriture le ramène à ce meurtre qui l’obsède depuis tant d’années mais également à l’amour qu’il portait alors à sa collègue de travail. Benjamin replonge ainsi dans cette période sombre de l’Argentine où l’ambiance était étouffante et les apparences trompeuses...

Notre avis : Succès phénoménal dans son pays d’origine, l’Argentine, où il s’installa au sommet pendant 11 semaines pour finalement perdre sa première place lors de la sortie du documentaire sur Michael Jackson. Enorme hit en Espagne. Meilleur Film Etranger lors de la dernière cérémonie des Oscar au grand dam du favori, Un Prophète. Grand Prix du deuxième festival du film policier de Beaune... Dans ses yeux, qui vient juste de démarrer une carrière triomphale aux USA avec une moyenne conséquente de 16.000$ dans les dix salles le diffusant, est indéniablement le dernier grand coup de cœur du public et des professionnels dans le monde entier, réunissant toutes les passions et tous les suffrages au coeur de ses 2h10 de mélodrame policier.

JPEG - 52.7 ko
Copyright Pretty Pictures

Belle œuvre universelle, à l’image de La vie des autres dont il se rapproche beaucoup, Dans ses yeux est une grande et complexe histoire relevant de plusieurs niveaux de narration et mélangeant au cadre du présent les flashbacks douloureux d’un passé situé 25 ans auparavant, en 1974. Elle synthétise tout ce que les spectateurs aiment retrouver à l’écran, puisque l’adaptation du roman argentin d’Eduardo Sacheri par le cinéaste Juan José Campanella mélange deux genres particulièrement affectionnés par le public. On y retrouve le mélo langoureux aux images léchées, terré dans l’amitié indestructible entre deux hommes, pourtant malmenée par l’alcool autodestructrice de l’un, l’indicible passion et la séparation d’amoureux - une jeune femme et un homme plus âgé-, qui ne deviendront peut-être jamais amants en raison d’origines sociales incompatibles. Dans ses yeux est une terre de regrets, de ceux, déchirants, qui naissent des mauvaises décisions d’antan dont on paie encore le prix des décennies après.

JPEG - 48 ko
Copyright Pretty Pictures

Au-delà du simple bilan lacrymal, ce long-métrage est également un implacable et révoltant polar, qui analyse les notions de justice et de pouvoir à l’ère de Peron, jusqu’à un final fort qui pourra, à juste raison, être qualifié de bouleversant et de surprenant, notamment grâce à une pirouette scénaristique assez glaçante. La partie thriller est rudement bien menée, trouvant ses origines dans un fait divers sordide (une jeune femme violée et sauvagement assassinée) qui va pourtant restaurer la primauté des sentiments et notamment de l’amour, réaffirmant ainsi l’indissociabilité du drame et du polar au cœur du récit.
L’histoire de Dans ses yeux appartient à ces récits collectifs qui marquent et dont on n’arrive jamais totalement à s’extirper. C’est indéniablement la raison de son succès mondial et ce pourquoi les spectateurs français doivent se ruer vers cette pépite argentine.

JPEG - 62.1 ko
Frédéric Mignard




Les avis des internautes

 

Dans ses yeux - la critique

Par LadyS

Excellent film... L’un des meilleurs que j’ai vu ces derniers temps. Sensible, retenu, juste.

>> Lire la suite

 

> Dans ses yeux - la critique

Par Frédéric de Vençay

Honnête film policier et romanesque, qui semble faire l’unanimité malgré son apparats poussiéreux (structure en flashs back pas neuve, mise en scène classique voire plan-plan) et ses grosses ficelles scénaristiques (pas déplaisantes au demeurant : choper un criminel en regardant 3 photos et en fouillant un stade de foot plein à craquer, c’est quand même assez fort). Quelques beaux coups d’éclat, tel que ce plan-séquence central fiévreux, que n’aurait pas renié un Brian de Palma bourré. Mais de là à choper l’Oscar du meilleur film étranger, face à (...)

>> Lire la suite

 

> Dans ses yeux - la critique

Par roger w

Voilà un véritable chef d’oeuvre qui nous bouleverse bien longtemps après la projection. A la fois beau film d’amour, thriller à l’issue inattendue et en même temps révélateur de l’histoire récente d’un pays, ce petit bijou doit être vu par un maximum de monde. Courez-y !

>> Lire la suite

Votre avis