El cantor

Mon cousin d’Amérique

Le 15 mars 2006

Passé une première impression de froideur théorique, El cantor déploie sa mélodie, de burlesque teinté de drame, avec une douceur fragile.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?