Accueil > Les réalisateurs > S > Solo, Bruno > Espace détente - la critique

Espace détente - la critique

Objectif nul

Acheter sur Priceminister

- Durée : 1h42mn  

Un navet incommensurable inspiré de la série télévisée Caméra café. Consternant de nullité.

L’argument : Menace de délocalisation dans une petite entreprise de province. C’est la crise au sein du personnel qui doit affronter la tyrannie d’un expert du marketing. Mais Hervé Dumont (Bruno Solo) et Jean-Claude Convenant (Yvan Le Bollo’ch), deux des employés les moins efficaces, n’ont pas dit leur dernier mot...

Notre avis : Impossible de ne pas ressortir perplexe de la projection d’Espace détente. Mais comment a-t-on pu tomber aussi bas ? L’idée même du film tient d’un concept marketing douteux. Etirer des épisodes télé de cinq minutes sur une heure trente de long métrage relève du défi imbécile et du concept poussif. Greffer un scénario sur du néant relève de l’impossible, et ce n’est pas l’omniprésence de Bruno Solo et de Yvan Lebollo’ch au générique, deux des comiques les moins drôles de la télévision française, qui pouvait y changer grand-chose. Le résultat est un calvaire pour le spectateur normalement constitué. Le film met à mal notre intelligence en nous infligeant les pires tortures. Des tortures ordurières. En vrac, on doit subir des personnages caricaturaux et beaufs interprétés par des comédiens qui sur jouent, une mise en scène ringarde soulignée par une musique digne d’un Gérard Blanchard au sommet de sa forme dans les années 80... Le film sombre dans les abîmes de la nullité, des profondeurs qu’on n’avait pas visitées depuis très longtemps, surtout à l’échelle d’une production qui se veut ambitieuse. Quelle détente ! On ressort avec la migraine et l’envie de ne plus remettre les pieds de sa vie au cinéma. Prenez des vacances, faites du sport, lisez un bon roman, mais par pitié, évitez le ridicule, car s’il ne tue pas, il nuit aux neurones !

Frédéric Mignard




Les avis des internautes

 

> Espace détente

Par Virgile Dumez

Totalement nul, ce semblant de film, dépourvu du moindre scénario et de la moindre idée de mise en scène représente le degré zéro du cinéma et de la comédie. A l’image de Bruno Solo qui tombe dans la merde durant le film. Ca en dit long sur le niveau.

>> Lire la suite

 

Premier degré

Par Jezon

Il n’y aucune quelconque critique sur la société à aller chercher dans un pareil film... C’est un pure divertissement qui n’a qu’un seul objectif nous faire rire. Il semblerai que l’auteur de cette critique est oublié le sens du mot "caricature". Car ce film n’est fait que de ça. Les sketchs s’enchainent les uns après les autres. Les dialogues sont extra !

>> Lire la suite

Votre avis