Grave - la critique du film

Vorace

Le 15 mars 2017

L’hystérie contagieuse de Frissons de Cronenberg, la texture irritée de Dans ma peau de Marina de Van et la faim morbide de Trouble Every Day...Grave aspire à l’horreur des grands et y parvient sans scrupules.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?