Accueil > Les réalisateurs > J > Jacobsen, Esben Toft > L’ours montagne - le test DVD

L’ours montagne - le test DVD

Bonne nuit les petits

Acheter sur Priceminister

- Sortie du DVD : 4 avril 2012

Une édition simple un peu basique d’un très joli dessin-animé, débordant de poésie.

L’argument : Jonathan et Sophie passent les grandes vacances chez leur grand-père à la montagne. Alors que Jonathan se dispute avec sa petite sœur, celle-ci franchit la porte du jardin, malgré les avertissements du grand-père : soudain enlevée par un ours gigantesque, elle disparaît dans une immense et mystérieuse forêt... Mort d’angoisse, Jonathan part aussitôt à sa recherche. C’est le début d’une aventure palpitante, au cœur d’un univers enchanté et menaçant, peuplé de créatures étranges ...

Le film : Sur les traces de Miyazaki, le danois Esben Toft Jacobsen propose un dessin-animé fort sympathique dont les personnages enfantins sont plongés dans un univers à la fois sylvestre et fantastique. Leur relation avec un ours géant poursuivi par un chasseur éveille la fibre écolo du spectateur, tout en constituant un parfait spectacle pour les plus petits. Sorti en octobre dernier dans les salles, le long-métrage a attiré 103 785 amateurs d’animaux et de grands espaces forestiers. La sortie du DVD devrait lui permettre d’élargir encore son public.

La critique complète : ICI

Les suppléments :
0
A part quelques bandes-annonces de l’éditeur, pas un seul supplément à l’horizon.

Image :

Si l’on était en droit d’attendre des contrastes plus marqués et une définition plus affinée (le blu-ray non fourni devrait combler ces manques), l’image proposée est tout de même de grande qualité. Elle permet de profiter au mieux du festival de couleurs voulu par les auteurs.

Son :

Si l’on sait pertinemment que le spectacle s’adresse avant tout à des enfants, on était en droit d’attendre la présence d’une version originale danoise, malheureusement absente ici. Le cinéphile devra donc se contenter d’une piste française, certes très correcte, encodée en 5.1. A noter que cette unique version manque cruellement de puissance. Seules les voix ressortent bien d’un ensemble finalement assez peu spatialisé, là où l’environnement forestier appelait justement davantage de profondeur sonore.

Virgile Dumez




Il n'y a pas encore d'avis pour cet article. Soyez le premier à proposer votre avis !

Votre avis