Accueil > Les réalisateurs > M > Miyazaki, Hayao > Le château ambulant - la critique + test DVD

Le château ambulant - la critique + test DVD

Bienvenue dans le monde merveilleux

Acheter sur Priceminister

Pas le meilleur Miyazaki, mais du rêve en bobine très stimulant.

L’argument : Sophie est une fillette partageant sa vie entre une belle-mère et ses deux filles. Alors qu’elle est condamnée à demeurer dans la chapellerie familiale, elle voit partir ses demi-sœurs : l’une a décidé d’apprendre la magie blanche, tandis que l’autre se destine à la boulangerie. Par un malheureux concours de circonstances, Sophie, vieillie par une malédiction, se retrouve prisonnière dans le château du magicien Hurle. A l’image de son occupant, la bâtisse est habitée de pouvoirs mystérieux, jouant de métamorphoses pour perdre ses indésirables visiteurs. Sophie va devoir faire appel à toute l’imagination et la malice qu’elle a en stock pour se sortir de là.

Notre avis : Adaptation du Château de Hurle de Diana Wynne Jones, Le château ambulant est le dixième long métrage d’Hayao Miyazaki au sein du studio Ghibli. S’il utilise des ficelles qui sont connues de ses aficionados, Miyazaki maîtrise parfaitement un sujet qui n’est pas à lui et trouve dans cette histoire d’étonnantes correspondances avec son propre univers (magiciens, individus hors des normes, contexte politique, thématique similaire).
Plus qu’une simple histoire loufoque où le bien et le mal s’affrontent, se neutralisent et s’acceptent, c’est avant tout une réflexion sur le temps qui passe et le vieillissement. Sophie, le personnage principal, apprend à modifier son comportement au contact de ses partenaires imaginaires. Bien que son physique ait changé, ses sentiments sont restés les mêmes à l’égard de la personne aimée. Le fait qu’elle ait subi un vieillissement malencontreux lui fera comprendre des vérités sur la vie qu’elle ignorait à l’époque, un peu à la manière de Chihiro qui devient transparente (Le voyage de Chihiro) ou Kiki qui doit apprendre à manier son don (Kiki, la petite sorcière).


Disons-le tout de go : Le château ambulant n’atteint pas le niveau stratosphérique du superbe Château dans le ciel. Pourtant, en l’état, ce bel édifice stimule plus d’une fois les mirettes : il se révèle par ailleurs suffisamment dense, intelligent, drôle, touchant et foisonnant pour n’apporter que de la satisfaction sur un plan technique et narratif. La réputation de l’homme n’est néanmoins plus à faire : aujourd’hui, Miyazaki a acquis une telle reconnaissance internationale qu’une exposition lui a été consacrée au musée de la Monnaie à Paris (lire notre article).

Le DVD


Le(s) supplément(s) à ne pas rater : Les bonus sont uniquement disponibles sur l’édition collector.

Image & son : Impeccable transfert qui livre une image de toute beauté avec des couleurs saisissantes. Le sens du détail de la définition est sans pareil, ce qui renforce encore plus la finesse du dessin de Hayao Miyazaki. Un enchantement pour les yeux. Le son connaît le même traitement avec un soin tout particulier apporté à l’ambiance générale - surtout sur la piste française DTS 5.1. La qualité est au rendez-vous même sur cette édition simple.

Edgar Hourrière, Romain Le Vern




Biographie

Hayao Miyazaki - notes biographiques

Quelques informations sur Hayao Miyazaki.

Lire la suite

Les avis des internautes

 

> Le château ambulant

Par Mykelti BuBba

Grâce à sa palette de couleurs, l’image est sublime, le design du château - et le château lui-même - sont à tomber par terre ! Les paysages, les décors toujours en mouvement font aussi forte impression. À ce titre, la petite scène du déménagement constitue une jolie réussite. La bande-originale, de Joe Hisaishi, fonctionne aussi très bien, en particulier le thème principal. Hayao Miyazaki amène avec plein de finesse son film du réel vers le fantastique. La situation politique et sociale, sans être très prenante - et peu mise en exergue - tient plutôt bien la route. Voilà un film qui (...)

>> Lire la suite

 

Le château ambulant

Par steffi

Encore une petite merveille émouvante et rigolote des studios Ghibli. Un vrai bonheur pour les yeux. A quand le suivant ?

>> Lire la suite

 

> Le château ambulant

Par Mouguette

C’est une belle histoire sur l’amour, la jeunesse et la vieillesse, bref le temps qui passe (plus vite que prévu pour la jeune Sophie !). Les images sont superbes et on se laisse facilement aller à cette gentille petite comédie. Le film raconte comment une petite fille, devenue vieille à cause de la magie noire, rencontre un grand sorcier mystérieux, et plutôt beau garçon. L’amour est-il impossible ? L’âge va t-il faire la différence ou l’affection qui les unit sera t-elle plus forte ? Ne dit-on pas que l’amour est plus fort que (...)

>> Lire la suite

Votre avis