Accueil > Les réalisateurs > K > Krüger, Jan > Looking for Simon - la critique

Looking for Simon - la critique

Sans laisser de traces

Acheter sur Priceminister

- Tournage à Marseille : du 26 septembre au 10 novembre 2010
- Festival de Berlin (Forum) : 13 février 2011
- Sortie en Allemagne : 10 novembre 2011

Le quatrième film de Jan Krüger accompagne une mère et l’ancien ami de son fils dans leur enquête pour retrouver ce dernier, mystérieusement évaporé à Marseille.

L’argument : Simon, jeune médecin allemand vivant et travaillant à Marseille, ne donne plus aucune nouvelle. Son appartement est abandonné. Valérie, sa mère, est désespérée. Elle ne comprend absolument pas pourquoi il a pu disparaître. Elle demande alors à Jens, l’ex-petit ami de Simon, de venir la rejoindre à Marseille pour l’aider dans ses recherches...

Notre avis : Avec sa trame vaguement policière et la manière dont évolue le rapport complexe qui s’instaure entre cette mère et l’ancien amant de son fils, Le scénario de Auf der Suche, trop habilement écrit, frôle parfois dangereusement les lieux communs auxquels invite le sujet et que Krüger s’applique portant à éviter (mais au prix de non-dits bien lourds de sens).

JPEG - 44.6 ko
Corinna Harfouch et Nico Rogner dans Auf de Suche de Jan Krüger (2010)

Le cinéaste, né en 1973 et dont c’est le quatrième long-métrage (après Stundenhotel en 2000, Unterwegs en 2004 et Rückenwind en 2009), ne retrouve pas toujours ici l’inquiétante étrangeté qui faisait la force du superbe Rückenwind - Pente douce et Marseille, la grande ville, étrangère de surcroît, qui permet l’évaporation complète d’un individu, reste souvent une simple toile de fond presque touristique alors que la forêt du Brandebourg était vraiment le personnage central du film précédent.
Forts de leur solide expérience théâtrale, Corinna Harfouch et Nico Rogner sont irréprochables mais on sent parfois leur interprétation trop composée. Leur application à jouer brut, physique, à éviter la psychologie et à introduire des touches d’humour est louable mais trop perceptible.

JPEG - 65 ko
Nico Rogner et Corinna Harfouch dans Auf de Suche de Jan Krüger (2010)

Certaines scènes en deviennent trop univoques, comme joués d’avance.
Pourtant l’ensemble est d’une belle tenue et reste suffisamment troublant et déstabilisant pour captiver et émouvoir.

Claude Rieffel




Les avis des internautes

 

Looking for Simon - coup d’oeil

Par Claude Rieffel

Le scénario trop habilement écrit frôle parfois dangereusement les lieux communs auxquels invite le sujet, l’application à les éviter restant bien perceptible (certains non dits sont lourds de sens). Krüger ne retrouve pas toujours ici l’inquiétante étrangeté qui faisait la force du superbe Rückenwind et Marseille reste souvent une simple toile de fond touristique alors que la forêt de Brandebourg était vraiment le personnage central du film précédent. Forts de leur solide expérience théâtrale, Corinna Harfouch et Nico Rogner sont (trop) irréprochables mais on sent parfois (...)

>> Lire la suite

Votre avis