Accueil > Les réalisateurs > C > Chih-Hung, Kuei > Camps d’amour pour chiens jaunes - la critique > Avis de Frédéric Mignard

Camps d’amour pour chiens jaunes - la critique

Ca branle dans les bambous

Note moyenne des internautes :

L'avis de Frédéric Mignard

Tous les clichés y sont pour passer un pur moment de xénophobie et de misogynie dans la drôlerie et l’ennui absolus.



Les avis des internautes

 

Guerre et pellicule : les rendez-vous de cette rentrée

Par Marla

Quand j’ai vu votre titre, j’ai cru lire "Guerre des pellicules." Je me suis demandé une seconde pourquoi votre site ferait de la pub pour shampoing. La preuve qu’il faut aller me coucher.

>> Lire la suite