Accueil > Les réalisateurs > P > Parkhill, Matthew > The Caller - la critique + test blu-ray

The Caller - la critique + test blu-ray

L’amie mortelle

Acheter sur Priceminister

Sortie DVD & blu-ray : le 30 mai 2012

Paranoïa de pacotille au bout du fil. Nul !

L’argument : En phase de divorce, Mary déménage dans une nouvelle maison. Traumatisée par son ex-mari, caractériel et violent, elle essaie tant bien que mal de tourner la page. Un soir, elle reçoit un coup de téléphone d’une inconnue sur l’ancien appareil qui traînait dans le salon avant son arrivée. Au bout du fil, Rose, une sympathique vieille dame avec laquelle elle développe une relation téléphonique amicale. Mais après quelques échanges, Mary se pose des questions sur la santé mentale de son interlocutrice, qui affirme l’appeler du passé. La donne change radicalement lorsque Rose commence de la harceler et la menacer. Comment vaincre un ennemi qui se trouve trois décennies en arrière ?

Notre avis : Mary (Rachel Lefevre, alias la méchante Victoria de Twilight 2) emménage dans un nouvel appartement où une mystérieuse voix de femme ne cesse de la harceler au téléphone. La sonnerie retentit et la vieille dame l’inquiète ; retorse elle s’avère menaçante et distille des indices pour lui signifier qu’elle est épiée... Pas assez pour nous tirer de l’évanouissement dans lequel ce film somnifère nous plonge dès les premiers instants... Le postulat "téléphoné", excusez-nous du jeu de mot, est celui d’un thriller surnaturel ronflant où les fantômes qui hantent le quotidien, s’amusent aux aller-retour constants sans jamais vraiment frapper de front : la garce, c’est qu’elle téléphonait du passé pour secouer le présent, mais oubliait de vraiment faire chair de sa présence.
Dans ce flot de médiocrité, sorte de Hypnose du pauvre qui n’aurait jamais dû traverser la Manche, on se demande comment l’éditeur Pathé a pu imaginer un seul public français. Quitte à donner dans l’exploitation du cinéma de genre, il y avait plein d’autres bandes plus amusantes, plus viscérales ou plus gore qui attendaient d’être éditées sur notre territoire que cette fiction sans aucune forme et au suspense exsangue. Mais non, c’est ce téléfilm soporifique que l’on a exhumé de la cave... Mais que fait le ministre de la justice ?

Les suppléments :
0
A part une bande-annonce qui ne donne pas envie, aucun supplément... Mais pouvait-il en être autant ?

L’image :

Image passable de DTV. Le contraste n’est pas des plus travaillés. Les couleurs manquent de force et le caractère sombre du métrage n’a aucune vraie profondeur à offrir aux noirs dominants. On a vu des blu-ray plus séduisants...

Le son :

Le son 5.1DD en français est rebutant. Ambiance sonore réduite au néant, voix trop fortes et doublage de mécréant. Tous les signes d’un bâclage généralisé ! La VO, toujours en 5.1DD, offre plus de naturel, sans exalter la moindre puissance...

Frédéric Mignard




Il n'y a pas encore d'avis pour cet article. Soyez le premier à proposer votre avis !

Votre avis