Accueil > Les réalisateurs > C > Crichton, Charles > Un poisson nommé Wanda - la critique + le test Blu-ray

Un poisson nommé Wanda - la critique + le test Blu-ray

John Cleese et son poisson nommé Wanda enfin en blu-ray

Acheter sur Priceminister

- Durée : 1h48mn
- Titre original : A fish called Wanda
- Année de production : 1988
- Sortie du blu-ray : 15 juin 2011

Loin d’être exceptionnelle, cette édition blu-ray permet de redécouvrir dans des conditions acceptables ce classique de la comédie british. Delicious.

L’argument : Un avocat fort coincé, Archie Leach, flanqué d’une épouse snob, une belle americaine sexy, Wanda, aux jambes qui n’en finissent pas, son fougueux "latin lover" Otto, ex-agent de la CIA, un grand timide et ami des bêtes, Ken Pile, un poisson exotique nomme Wanda qui finit tristement dans l’estomac d’Otto et, enfin, George, minable gangster dans l’esprit duquel germe le enième hold-up du siècle. Tel est l’équipe de gagnants qui composent cette comédie policière, dans laquelle chacun d’entre eux va essayer de tirer profit de l’autre.

Le film

Ecrit, co-réalisé et interprété par John Cleese, Un poisson nommé Wanda (1988) est aujourd’hui considéré à juste titre comme un classique de la comédie britannique. Il faut dire que ce mélange très adroit de comédie de boulevard et d’action s’appuie sur un quatuor de comédiens épatant, sur des gags imparables et une réalisation millimétrée (le film a été mis en boîte par le septuagénaire Charles Crichton, déjà à l’origine de quelques pépites comme De l’or en barres en 1951). Outre un Oscar du meilleur second rôle pour l’hilarant Kevin Kline, la comédie britannique a explosé le box-office mondial en 1989 en rapportant plus de 200 millions de dollars de par le monde pour une mise de départ estimée à 7,5 millions. En France, le long-métrage s’est classé 5ème du box-office annuel en glanant 2 212 414 entrées. Un triomphe aussi inattendu que mérité.

L’ancienne critique d’Edgar Hourrière : ICI

Les suppléments :

Contrairement à la plupart des galettes proposées par l’éditeur, une large majorité des bonus bénéficient de sous-titres français. Outre un commentaire audio très sérieux de John Cleese, l’acquéreur pourra visionner Comme un goût de poisson, un excellent making of rétrospectif d’une durée de 30 minutes où les acteurs reviennent avec humour sur les difficultés du tournage et sur les hésitations de chacun. Ils précisent qu’ils ne s’attendaient absolument pas au triomphe du film. John Cleese en profite également pour dire qu’il est à l’origine de la direction des acteurs tandis que Charles Crichton se chargeait de la partie technique. Deux autres featurettes (d’environ 20 minutes chacune) reviennent sur l’implication de John Cleese, ainsi que sur les lieux du tournage. Toutefois, la vraie cerise sur le gâteau reste la présence de 27 scènes coupées d’une durée d’une demi-heure. Cette section nous propose des gags hilarants supprimés pour des raisons de rythme et de cohérence de l’oeuvre.
Notons tout de même que ces suppléments étaient déjà présents sur l’édition DVD Collector.

Image

Après un générique particulièrement abîmé, la copie s’améliore légèrement et fait preuve d’une certaine tenue. Malheureusement, on demeure une fois de plus très loin des possibilités offertes en principe par le support. L’ensemble, regardable, ne présente pas tellement de différences avec une édition DVD traditionnelle. De quoi éloigner encore un peu plus les consommateurs d’un support pourtant magnifique pour peu qu’on fasse quelques efforts de restauration du matériel. Décevant.

Son

Si la piste originale bénéficie d’un DTS HD Master-Audio, le doublage français doit se contenter d’un classique DTS. Dans tous les cas, la bande-son n’explosera pas vos enceintes et l’on doit monter le son pour espérer donner du relief à la projection. Seules les voix sont clairement mises en valeur.

Virgile Dumez




Il n'y a pas encore d'avis pour cet article. Soyez le premier à proposer votre avis !

Votre avis