Année bissextile - la critique

Sado Mexicain

Le 16 juin 2010

Doté d’une ambiance pesante et dépressive, ce premier film mexicain est une petite merveille à découvrir de toute urgence.

Galerie photos

Vos avis

  • 17 juin 2010, par Norman06

    Cette perle sulfureuse révèle un auteur subtil et inspiré. Le récit est d’abord celui d’une grande solitude et la banalité du quotidien donne lieu à une radioscopie semi burlesque, le cinéaste s’attachant à des petits riens. Prenant ensuite une autre piste, le scénario montre avec adresse l’irruption de la fantasmagorie. Conjuguant linéarité, minimalisme de la narration et épure des plans, Michael Rowe se refuse (presque) à tout psychologisme.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?