Babe, le cochon dans la ville - la critique

Il reste du gens-bon ?

Le 26 octobre 2013

Une fable douce amère qui appelle à l’amour de l’autre et à l’insurrection face aux diktats idéologiques. Une œuvre d’utilité publique à (re)découvrir.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?