Babel - la critique

Tumultes existentiels

Le 9 mai 2015

Alejandro Gonzalez Iñárritu persiste dans le registre de la chronique polyphonique avec Babel, prix de la mise en scène au dernier festival de Cannes. Une œuvre définitive et terrassante.

Galerie photos

Vos avis

  • 13 février 2007, par alinea

    Des acteurs tout en finesse, des habitants du "cru" non professionnels qui mériteraient la palme de la justesse et des destins qui s’entrecroisent en tenant le spectateur en haleine. On ne regrettera que la durée du film qui aurait pu se prolonger un peu... la fin nous laisse sur notre faim. Les images ne sont pas "léchées" ce qui donne un petit côté "reportage" crédible. Babel : une leçon de vie sur ces gens qui se sentent incompris et qui ont tant de mal à communiquer... des tranches d’existences comme on aimerait en voir plus souvent ! Un pur régal à ne rater sous aucun prétexte !

  • 12 mars 2007, par vincentho

    Très beau film choral, qui nous promène entre le Maroc, le Mexique et le Japon, avec des interactions entre des personnages qui ne se connaissent pas.

  • 22 avril 2009, par Norman06

    Film chorale remarquable par la finesse de son scénario et l’intelligence de sa mise en scène. Aussi fort que "Amours chiennes", la première œuvre de l’auteur.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?