• NEWS
  • NEWS CINE
  • NEWS TV
  • NEWS BD
  • NEWS LIVRES
  • NEWS CULTURES +
Plus de news
Moins
  • 0718

    Ça tourne à Séoul - Kim Jee-woon - critique

    Mise en abyme débridée, Ça tourne à Séoul s’impose comme une comédie noire réalisée avec une créativité, une excentricité et une virtuosité qui vont crescendo et qui finirait en apothéose sans sa conclusion en queue de poisson.

  • 0717

    Sons - Gustav Möller - critique

    Un drame carcéral oppressant et maîtrisé, d’une noirceur extrême, et magistralement interprété par Sidse Babett Knudsen.

  • 0717

    Dîner à l’anglaise - Matt Winn - critique

    Une comédie anglaise mollassonne et convenue. On peine à s’intéresser aux péripéties policières et conjugales de ces personnages médiocres et égocentriques.

  • 0717

    Donjons & Dragons : L’honneur des voleurs - Jonathan Goldstein, John Francis Daley - critique

    Amusante, bien ficelée sans jamais rien révolutionner, cette nouvelle visite du jeu de plateau culte vient comme une bouffée d’air frais salutaire dans le paysage du blockbuster contemporain.

  • 0716

    Semaine du 17 juillet 2024 : les sorties en salle

    Nous conseillons cette semaine Santosh de Sandhya Suri, Karmapolice de Julien Paolini et Mad Fate de Soi Cheang.

  • 0716

    Santosh - Sandhya Suri - critique

     Festival de Cannes 2024 : Sélection officielle, Un Certain Regard

    Cette première œuvre de fiction au cinéma de Sandhya Suri fait froid dans le dos dans la dénonciation qu’elle exerce sur la conditions féminine d’une part, le système de caste indien et surtout les manières expéditives de la police.

  • 0716

    Mad Fate - Soi Cheang - critique

    Un polar décalé qui confirme l’originalité de style de Soi Cheang, petit maître du cinéma hongkongais. Une curiosité.

  • 0716

    Karmapolice - Julien Paolini - critique

    Karmapolice n’est ni vraiment un polar, ni vraiment un film social, mais une fable urbaine et poétique, plantée en plein dix-huitième arrondissement où se mêlent, pour le meilleur et pour le pire parfois, les faunes bigarrées d’une certaine France du melting-pot culturel.

  • 0716

    Et la fête continue ! - Robert Guédiguian - critique

    Guédiguian prend quelques distances avec son engagement politique pour nous conduire vers des chemins de traverse pleins d’optimisme réconfortant.

  • 0716

    Gondola - Veit Helmer - critique

    Charmant et singulier, ce long métrage se situe dans la lignée de Tati et Iosseliani. Une curiosité.

  • 0716

    Creation of the Gods I - Wuershan - critique

    Après la trilogie australienne Le Seigneur des Anneaux succède un autre conte baroque et étincelant, Creation of the Gods I tout droit sorti de l’imaginaire chinois. Une œuvre inégale mais tout à fait attrayante.

  • 0715

    The Son - Florian Zeller - critique

    Brillant, sincère, et profondément bouleversant, le deuxième essai de Florian Zeller au cinéma se révèle être une grande réussite.

  • 0715

    DogMan - Luc Besson - critique

    Luc Besson retrouve l’inspiration avec ce thriller qui se laisse regarder sans déplaisir. Et son interprète Caleb Landry Jones s’impose définitivement dans la cour des grands.

  • 0714

    NIFFF 2024 : le palmarès du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel

    Après 9 jours et 124 projections, le NIFFF 2024 tire sa révérence, avec son lot de récompenses et de promesses pour la suite.

  • 0714

    El Profesor - Maria Alché, Benjamín Naishtat - critique

    Facétieux et théâtral, ce portrait haut en couleur d’un professeur de philosophie raté ne témoigne pas moins d’une Argentine rongée par la crise économique et la chute abyssale du dollar. Une œuvre drôle et originale.

  • 0713

    To the Moon - Greg Berlanti - critique

    Une comédie subtile, techniquement soignée, avec une Scarlett Johansson impériale et des ruptures de ton appréciables.

  • 0713

    Limbo - Soi Cheang - critique

     Année de production : 2021

     Sortie VOD : 22 février 2023

    Soi Cheang filme les entrailles de Hong-Kong en noir et blanc, entre le ciel et l’enfer, ensevelies sous les déchets et une pluie diluvienne, dans un polar désespéré qui répugnera les âmes sensibles, mais ravira les aficionados du genre.

  • 0713

    La prisonnière de Bordeaux - Patricia Mazuy - critique

     Festival de Cannes 2024 : Quinzaine des Cinéastes

    Patricia Mazuy signe son film à plus fort potentiel populaire, tout en restant exigeante sur le plan de l’écriture. Ce récit d’une amitié improbable échappe à tous les clichés, et bénéficie du rayonnement de ses deux actrices.

  • 0713

    Emilia Perez - Jacques Audiard - critique

     Festival de Cannes 2024 : Sélection officielle, en compétition

     Cannes 2024 : Prix du Jury, Prix d’interprétation féminine d’ensemble, Prix Cannes Soundtrack de la meilleure musique de film

    En s’invitant dans un genre totalement nouveau, la comédie musicale, Jacques Audiard fait la démonstration de sa capacité à renouveler son cinéma sans perdre un milligramme de son inventivité et de son goût du polar noir. Une mise en scène magistrale et totalement hors norme.

  • 0713

    Spectateurs ! - Arnaud Desplechin - critique

     Festival de Cannes 2024 : Sélection officielle, Hors compétition, séance spéciale

    Notre meilleur des romanciers français sur les écrans réinvente la grande Histoire du cinéma à travers son propre parcours initiatique, dans la figure emblématique de son Paul Dédalus. Un grand moment de cinéma pour celles et ceux qui n’ont pas le temps de lire Stanley Cavell.

Plus de news
Moins
Plus de news
Moins
Plus de news
Voir moins
Plus de news
Moins
Plus de news
Voir moins

Les films de la semaine

À la TV en ce moment

Voir plus
Moins

Bandes Dessinées

Plus de chroniques BD
Moins

Livres

SPECTACLES

Séries TV