Critique

CINÉMA

Dans la brume électrique - La critique

Electric feel

Le 17 août 2015

Grand admirateur de l’auteur James Lee Burke, Bertrand Tavernier adapte son sixième roman, avec Tommy Lee Jones dans le rôle de Dave Robicheaux. Le film s’est vu décerner le Grand Prix du premier Festival international du Film Policier de Beaune avec raison.

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

  • Norman06 18 avril 2009
    Dans la brume électrique - La critique

    Le grand retour de Bertrand Tavernier, celui du Juge et l’assassin et Coup de torchon. En tournant aux Etats-Unis cette adaptation policière, le cinéaste trouve une inspiration aussi profonde que celle de ses "amis américains", en égalant le maître Eastwood. Renversant !

  • roger w 23 avril 2009
    Dans la brume électrique - La critique

    Sans doute trop occupé à suivre pas à pas l’intrigue inutilement tortueuse du roman, Tavernier oublie trop souvent les personnages et crée un film bancal. On peut regretter notamment la faiblesse de sa réalisation, très banale et scolaire, par rapport à un sujet qui réclamait un minimum de tension. Très agréable au demeurant, le film ne mérite pas le concert de louanges reçues partout.

  • LDL 26 avril 2009
    Dans la brume électrique - La critique

    Très décevant. On sent le remontage et c’est pénible. Le récit est bâclé, des pistes lancées jamais bouclées, on méprise le spectateur qui fait l’effort de suivre et croit naïvement que ce qu’on lui raconte, montre, dit, a du sens ! On nous mène en bateau et il est même pas beau ! Pas l’ombre d’une émotion, de chaleur ou de peur, c’est déprimant. Il y a pourtant une belle brochette de grands acteurs... Quel dommage ! Tiens je vais aller lire le livre pour surmonter ce sentiment de gâchis.

  • Norman06 29 avril 2009
    Dans la brume électrique - La critique

    Le grand retour de Bertrand Tavernier, celui du Juge et l’assassin et Coup de torchon. En tournant aux Etats-Unis cette adaptation policière, le cinéaste trouve une inspiration aussi profonde que celle de ses "amis américains", en égalant le maître Eastwood. Renversant !

Votre avis

Votre note :
5 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

aVoir-aLire.com, dont le contenu est produit bénévolement par une association culturelle à but non lucratif, respecte les droits d’auteur et s’est toujours engagé à être rigoureux sur ce point, dans le respect du travail des artistes que nous cherchons à valoriser. Les photos sont utilisées à des fins illustratives et non dans un but d’exploitation commerciale. Après plusieurs décennies d’existence, des dizaines de milliers d’articles, et une évolution de notre équipe de rédacteurs, mais aussi des droits sur certains clichés repris sur notre plateforme, nous comptons sur la bienveillance et vigilance de chaque lecteur - anonyme, distributeur, attaché de presse, artiste, photographe. Ayez la gentillesse de contacter Frédéric Michel, rédacteur en chef, si certaines photographies ne sont pas ou ne sont plus utilisables, si les crédits doivent être modifiés ou ajoutés. Nous nous engageons à retirer toutes photos litigieuses. Merci pour votre compréhension.