Festival de Cannes 2005

Inscrivez-vous et/ou connectez-vous pour vous inscrire à nos alertes Festival de Cannes 2005

Kiss kiss bang bang - la critique + test DVD

Action, humour, tension, amertume. Un précipité cruel, saugrenu et...

Le filmeur - la critique

Alain Cavalier, filmeur de sa propre vie, fait le choix de la légèreté pour...

L’imposteur - la critique

Asphyxie d’un quotidien Derrick (morne et blafard) pour ce long métrage...

Shanghai dreams - la critique

Suprême confirmation que Wang Xiaoshuai est un grand.

The great ecstasy of Robert Carmichael - la critique

Un voyage au bout de la nuit aussi cauchemardesque que choquant.

La moustache - la critique + test DVD

Un thriller existentiel intrigant, faute d’être totalement abouti.

La mort de Dante Lazarescu - la critique

Derrière un synopsis peu ragoûtant, une fable grinçante et soignée. La...

Conte de cinéma - la critique

Gare à vous, Hong Sang-soo est de retour.

Three times - la critique

Uniquement réservé aux aficionados de Hou Hsiao-hsien.

Moi, toi et tous les autres - la critique + test DVD

Une chronique polyphonique viscéralement cruelle et subtilement délicate....

Free zone - la critique

Cauchemars des frontières par le réalisateur de Kippour. Inégal.

Douches froides - la critique

Rien de neuf sur les tatamis.

Lemming - Dominik Moll - critique

Une œuvre troublante et fascinante, qui fait regretter que son réalisateur ne...

La Petite Jérusalem - la critique

Une double découverte. Celle d’une réalisatrice-scénariste à la sensibilité...

La vérité nue - La critique

Egoyan poursuit toujours ses fantômes dans les méandres troubles d’un univers...

La terre abandonnée

Une esthétique irréprochable au service d’un récit sans surprises. Frustration,...

Last days

Un petit cran au-dessous d’Elephant, mais tout de même un objet...

L’enfant

Incertitude permanente, avenir incertain : un authentique suspense social....

Manderlay

Virtuosité formelle, narration ankylosée, l’après-Dogville confirme que Lars...