Festival de Cannes 2005

Le filmeur - la critique

Alain Cavalier, filmeur de sa propre vie, fait le choix de la légèreté pour...

L’imposteur - la critique

Asphyxie d’un quotidien Derrick (morne et blafard) pour ce long métrage...

Shanghai dreams - la critique

Suprême confirmation que Wang Xiaoshuai est un grand.

The great ecstasy of Robert Carmichael - la critique

Un voyage au bout de la nuit aussi cauchemardesque que choquant.

La moustache - la critique + test DVD

Un thriller existentiel intrigant, faute d’être totalement abouti.

La mort de Dante Lazarescu - la critique

Derrière un synopsis peu ragoûtant, une fable grinçante et soignée. La...

Conte de cinéma - la critique

Gare à vous, Hong Sang-soo est de retour.

Three times - la critique

Uniquement réservé aux aficionados de Hou Hsiao-hsien.

Moi, toi et tous les autres - la critique + test DVD

Une chronique polyphonique viscéralement cruelle et subtilement délicate....

Free zone - la critique

Cauchemars des frontières par le réalisateur de Kippour. Inégal.

Douches froides - la critique

Rien de neuf sur les tatamis.

La Petite Jérusalem - la critique

Une double découverte. Celle d’une réalisatrice-scénariste à la sensibilité...

La vérité nue - La critique

Egoyan poursuit toujours ses fantômes dans les méandres troubles d’un univers...