Frantz - la critique du film

La métamorphose

Le 7 septembre 2016

Misant sur un récit pris entre mélodrame et film à suspense, Ozon scrute un phénix : le plaisir retrouvé de l’existence, là où ne régnait plus tôt que ténèbres et désespoir. Récit hitchcockien certes un peu candide mais transcendé par la belle Paula Beer.

Galerie Photos

Le choix du rédacteur

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?