J’ai tué ma mère - la critique

Unhappy together

Le 8 février 2012

Narcissique mais jamais prétentieux, Xavier Dolan évoque sans faux-semblants son parcours adolescent. J’ai tué ma mère, l’heureuse surprise de la Quinzaine des Réalisateurs 2009, présente un réalisateur ambitieux, dont le style et le talent promettent une filmographie riche et originale.

Galerie Photos

Vos avis

  • 23 juillet 2009, par roger w

    Certes, ce premier film très nombriliste pourra taper sur les nerfs de quelques spectateurs, mais on est emporté par la rage et la fougue de ce jeune auteur plein de promesses. Non seulement le portrait de ce désamour n’est pas totalement unilatéral, mais il respire aussi la révolte de l’adolescence. Quelque part entre les souffrances de Jonathan Caouette et le spleen existentiel de Gael Morel, ce cinéma à la première personne a le mérite de ne jamais laisser indifférent. Un bon point également pour le choix de la musique.

  • 30 juillet 2009, par Norman06

    Attention, révélation majeure ! Pour un coup d’essai, un coup de maître : du haut de ses 20 ans, Xavier Dolan acteur crève l’écran et le cinéaste impose un univers singulier, d’une drôlerie et d’une émotion rarement atteintes pour un premier film. L’écriture acerbe du scénario, les ruptures de ton et une caméra rarement ostentatoire contribuent à la perfection de ce petit bijou du cinéma québécois, par ailleurs récit sensible sur l’adolescence et l’identité sexuelle. Vivement le deuxième long métrage de Xavier !

  • 18 janvier 2010, par Frédéric Mignard

    Du cinéma petit bourgeois pas inintéressant, mais par trop nombriliste pour convaincre vraiment.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Critiques et news films, BD, musique, séries TV

Erreur 404 : La page demandée n'existe pas.

> Retour à l'accueil