Critique

CINÉMA

L’écume des jours - la critique

La science du bricolage

Le 23 avril 2013

Réputé inadpatable, L’écume des jours s’impose déjà comme l’un des tournages les plus chers du cinéma français. Une ode au cinéma artisanal qui manque d’un peu de coeur...

Galerie Photos

  • birulune 5 septembre 2019
    L’écume des jours - la critique

    Je l’ai pas vu mais je le déteste déjà. Pourtant j’ai lu le roman et je devrais voir ça, mais j’ai detesté la folie bancale d’un de ses précédents films onirique
    Je kiffe Dupieux, le méta-cinéma est son crédo, Wes Anderson, son thème fétiche de la famille, Gondry j’ai pas accroché, il cherche pas à nous écarter de la réalité pour nous faire voir les sentiments, inverser les codes reste une intention louable, mais le retour à l’enfance est "en carton-pâte" et la folie douce de l’écume des Jours ne peut pas s’adapter à son univers, à moins d’en faire une œuvre édulcoré comme pour le cas du Festin Nu (oeuvre inadaptée au monde de Cronenberg, et tant mieux, gore et parodie de la sexualité pour les deux, et chacun à sa façon). Le duo Tautou/Duris reste aux yeux des français lié à l’incontournable romance de Klapisch dans sa trilogie, et voilà, tout est là...

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?