La chambre bleue - la critique du film

Les noces rouges

Le 13 mai 2014

Grâce à une parfaite maîtrise de la narration, à des cadrages savants et un sens de l’épure aiguisé, Mathieu Amalric signe un polar trouble qui rend un hommage sincère à l’œuvre de Georges Simenon. Enthousiasmant.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?