Critique

CINÉMA

Le nouveau monde - la critique

Le 17 mars 2014

Galerie photos

  • esdez 26 février 2006
    Le nouveau monde - la critique

    Cette oeuvre est un magnifique livre d’image qui nous délivre....des images.
    Oui,cette nature est belle et Monsieur Malick qui est par ailleurs un excellent cinéaste (confirmé, c’est certain) a juste oublié que des cadres irréprochables pour une nature somptueuse étaient certe une oeuvre en soi mais qu’il réalisait un film.
    On nous a dit sensations....,la seule que j’ai décelé d’une façon certaine c’est que monsieur Malick a tourné des km de pellicule avec des séquences comprenant des personnages et que lorsqu’il s’est agi de mettre l’ensemble en forme, un énorme bog s’est produit et qu’il n’a pu faire mieux qu’un collage de sequences disparates. L’ensemble s’est encore aggravé par la distribution retenue qui ressemble plus à un plateau de fruit de mer qu’à un plateau d’acteur !! Allez vous rendre compte du charisme de Farell qui ressemble tellement à une moule restée trop longtemps hors de l’eau.
    En résumé un superbe rattage. Dommage !

  • Gil 2 mars 2006
    Le nouveau monde - la critique

    Parce que Terence Malick fait des films comme personne - c’est magique, poétique, ça a du style, c’est du grand cinéma et ça mérite d’être revu plusieurs fois parce qu’on n’a pas l’habitude de ça et qu’on rate forcément pleins de choses à force d’être surpris par ces images et par ses choix... bref il faut le voir... et le revoir, comme tous les films de Malick

    Sinon, la Ligne rouge, c’était vraiment inoubliable !!!

  • gahell 10 avril 2006
    Le nouveau monde - la critique

    Je suis globalement de l’avis de esdez : certes le film est trés joli...Mais qu’est-ce qu’on s’ennuie !
    Oui, la Nature inviolée, habité par des Bons Sauvages (à la limite de la caricature, c’est beau, c’est émouvant.
    Oui, des plans magnifiques sur l’eau, les arbres, c’est joli, c’est poétique.
    Mais pendant 2h30, c’est quand même limite un peu chiant...

    Un histoire ? Quelle histoire ? Une série de cliché, tous vu et revus...
    Peu de surprises.
    Pourtant, avec la colonisation de l’Amérique, il y avait de quoi faire !
    Et même, si on avait centré le film sur une belle (et évidemment tragique) histoire d’amour, cela aurait fait un peu vibrer le spectateurs.
    Mais non, on ne filme que la Nature, qui n’est traversé que par des personnages inconsistant (au jeu d’acteur honorable, mais ils ne dégagent rien de particulier).
    Ne parlons pas de la musique. Oui, le classique, c’est joli... Mais c’est toujours le même thême en sourdine, qui passe du lassant à l’ennuyant puis l’irritant.

    Il y avait tant de chose à dire, à faire, à raconter, tant sur la situation de l’époque que sur l’histoire d’amour impossible qu’on ressort imminament dessus.
    On voulait voir un film, pas feuilleté une revue de photgraphie en ecoutant un CD de classique en boucle (et pourtant, j’aime le classique et les belles images, et il m’arrive de m’émouvoir aux histoires d’amours tragiques...)
    Bref, un mauvais joli film.

  • Norman06 22 avril 2009
    Le nouveau monde - la critique

    Remarquable. Encore un chef-d’œuvre de Terrence Malick après les réussites de Badlands et Les Moissons du ciel. Un enchantement esthétique.

  • Terrence Baelen 12 juillet 2013
    Le nouveau monde - la critique

    L’amour n’a jamais été si bien filmé.

Votre avis

Votre note :
6 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?