Critique

CINÉMA

Le temps qui reste

Irréversibilité

Le 29 novembre 2005

Ozon à son meilleur décortique ses obsessions avec une générosité souveraine.

  • franck35 13 janvier 2006
    Le temps qui reste

    Tout simplement bouleversant, parce que traité avec beaucoup de pudeur, de distance et d’humanité, le dernier film de François Ozon est remarquable. Aucune ficelle pour nous tirer les larmes des yeux, pas de bons sentiments, simplement des acteurs justes. Un personnage principal antipathique à qui l’on donnerait bien une paire de baffes dans les premières scènes du film, et que l’on apprivoise finalement peu à peu, que l’on a envie de bercer, de consoler. Excellente idée d’avoir fait traverser le film de son double, enfant, et qui lui permettra justement de ne pas trahir l’enfant qu’il a été. Melvil Poupaud incroyable, Jeanne Moreau au top. Merci Ozon.

Votre avis

Votre note :
1 vote
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?