Critique

CINÉMA

Les amours imaginaires - La critique

Ils se sont tant aimés

Le 7 janvier 2015

Xavier Dolan persiste et signe en imposant son style pictural et référencé. Après J’ai tué ma mère, Les amours imaginaires ne déçoit pas... bien au contraire.

Galerie Photos

  • roger w 7 octobre 2010
    Les amours imaginaires - La critique

    Certes, les dérives sentimentales de ce trio amoureux manque un petit peu de recul (le cinéaste est jeune et cela se sent), mais on ne doit pas négliger l’impact des recherches esthétiques de l’auteur. D’une belle sensualité, le film séduit par sa superbe photographie, par son attention aux décors et costumes et par son ambiance musicale (superbe musique de Fever Ray, groupe suédois). Un pur bonheur pour ceux qui aiment les films avec ados torturés.

  • Frédéric Mignard 7 octobre 2010
    Les amours imaginaires - La critique

    Poseur, affecté et sans charisme, Les amours imaginaires apparaîtra dans 20 ans pour son auteur comme une oeuvre de jeunesse un brin prétentieuse et surtout inlassablement vaine. Un oeil pour la musique !

  • Pierre Ajack-Dugant 12 octobre 2010
    Les amours imaginaires - La critique

    En dépit de certaines séquences "publicitaires" (poses affectées, kitsch assumé) qui parfois agacent, le film est une véritable réussite. L’humour y côtoie sans cesse la gravité des sentiments dans une belle valse érotique, menée par un trio d’acteurs brillants. La naissance du sentiment est décrite de façon minutieuse et restitue à merveille le phénomène amoureux dans sa simplicité / complexité.
    Audacieux et subtil.

Votre avis

Votre note :
4 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?