Lolita - La critique

Moi je m’appelle...

Le 17 juillet 2011

Kubrick se frotte ici à un roman controversé de Nabokov, avec pour résultat une œuvre “subversive” dans son point de vue, mais qui constitue avant tout un réel délice cinématographique.

Galerie photos

© Collection Christophe L.

Le choix du rédacteur

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?