Requiem for a dream - la critique

Drogue dure

Le 1er août 2009

Le film coup-de-poing par excellence, ou l’enfer des drogues vu par un œil virtuose et sans concessions. Une déflagration d’une puissance inouïe, qui laisse physiquement sur le carreau.

Galerie Photos

Vos avis

  • 1er août 2009, par Norman06

    Film culte des années 2000, Requiem for a dream se reçoit comme un choc visuel et narratif. La descente aux enfers de ces trois personnages est filmée de main de maître et le montage hallucinant (sans jeu de mots) est une merveille de précision et de passerelle vers l’horreur. On peut y voir bien sûr une satire de notre société de consommation, toujours propice à l’excès pour procurer des plaisirs immédiats et satisfaire le culte de l’apparence : le « chemin de croix » de Sarah est à ce titre le plus réussi des trois portraits. De pilules amincissantes en anti-dépresseurs, la surenchère médicamenteuse de cette mère (de surcroît accro à la télé) ne peut la mener qu’à la déchéance totale. Il faut saluer ici le retour magistral de la grande Ellen Burstyn, star des années 70 qui nous offre une composition mémorable. Elle est bien épaulée par le beau Jared Leto et la ténébreuse Jennifer Connelly.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?