Critique

CINÉMA

Tokyo Sonata - La critique

Sonate en Nippon mineur

Le 24 mars 2009

Kurosawa quitte l’école de l’horreur japonaise et signe une fable intimiste aux lignes tragi-comiques et épurées, où se révèlent au sein d’une famille les doutes et les contradictions de la société contemporaine.

Galerie Photos

  • Norman06 29 avril 2009
    Tokyo Sonata - La critique

    Le meilleur film de Kyoshi Kurosawa. Partant d’un drame social (la paupérisation des cadres), le cinéaste retrouve son univers d’étrangeté sous la fausse apparence du réalisme. Des séquences d’anthologie (le minable cambriolage, le repas chez le collègue) font déjà de ce récit une perle du cinéma japonais.

  • Claude Rieffel 18 novembre 2012
    Tokyo Sonata - La critique

    Kiyoshi Kurosawa rend certes hommage à Ozu mais en citant une des scènes les plus brutales filmées par celui-ci (la chute dans l’escalier d’Une poule dans le vent - 1948). Il observe avec une espèce d’hébétude effarée ses personnages plonger doucement dans un drôle de cauchemar et se maintient dans un registre tragico-grotesque presque euphorique mais qui ne bascule jamais dans l’outrance. La scène finale de l’audition est un moment magique et bouleversant mais qui n’a rien d’une victoire sur le malheur. Juste une espèce de miracle fragile qui ne peut surgir qu’une fois que le fond a été atteint.

Votre avis

Votre note :
3 votes
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?