Bellflower - la critique

Fusée de détresse

Le 20 mars 2012

Comète stylée ou feu de paille ? Combustion spontanée ou trompe-l’œil d’artificier ? On reconnait au premier film d’Evan Glodell - saisissant mais loin d’être irréprochable - le mérite d’épuiser le jargon pyrotechnique, à défaut de justifier totalement son statut de « phénomène indé de l’année ».

Galerie Photos

Vos avis

  • , par Frédéric Mignard

    Une belle manifestation d’indépendance dont les partis pris esthétiques déroutent autant qu’ils intriguent, à l’instar de son histoire de glande généralisée et décadente, puissante et absconse... Entre film indie pour étudiants en mal de soirée cinéphilique et embryon de futur classique mal élevé culte... Un film alcolo sur 4 roues à découvrir avec l’avertissement qu’il n’est pas fait pour plaire à tout le monde !

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?