L’espion qui m’aimait - critique et test blu-ray du meilleur Bond avec Roger Moore

Bond appuie sur la Détente

Le 21 octobre 2012

Dopé à l’humour et à l’action rocambolesque, ce dixième épisode bénéficie d’une réalisation efficace et d’un casting trois étoiles qui en font assurément le meilleur épisode de la saga des années Roger Moore.

Galerie Photos

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?