Nobody knows - la critique

Les enfants du silence

Le 4 mars 2012

Gosses de Tokyo façon Kore-eda : un sommet déchirant de pudeur sur l’enfance piétinée.

Galerie photos

Vos avis

  • 4 mars 2012, par Frédéric Mignard

    Le film qui me dégoûta pendant longtemps du cinéma asiatique. Clicheton jusque dans ses langueurs monotones. Les critiques étaient pourtant excellentes, même chez nous... Chacun ses goûts.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?