There will be blood - la critique

Une date dans votre cinéphilie

Le 30 avril 2014

Après No country for old men des frères Coen, le cinéma américain nous offre un second chef-d’œuvre absolu pour 2008 avec There will be blood, long métrage terrassant et sublime de Paul Thomas Anderson.

Galerie photos

Le choix du rédacteur

Vos avis

  • , par esdez

    Grand film évidemment. Le theme du livre est parfaitement orchestré et le rendu par la mise en scène et le jeu impeccable de Day Lewis est incontestablement une grande réussite. L’âpreté du film qui nous prend dès les premières images installe immédiatement la rudesse de l’atmosphère que nous aurons à respirer le long du métrage. En fin de compte ce film contient l’AMERIQUE" et toute l’AMERIQUE" et, pour ceux qui rêvent encore de ce pays, avant de prendre un ticket pour le rêve doivent impérativement prendre la température du climat qui les attend là-bas.Vous comprendrez que ce film est une pièce d’histoire présentée sous une forme artistique parfaite

  • , par Norman06

    Grandiose. On savait Anderson grand cinéaste indépendant depuis Boogie Nights et surtout Magnolia. Il confirme son style visionnaire et son sens du récit avec cette fresque étonnante à la fois par son classicisme et sa modernité.

  • , par birulune

    Grand film, en temps ( 2 heures et des brouettes) en espace ( les plans des grandes plaines) et en psychologie minière : Il y a de la boue et du suif du début a la fin, on les voit travailler d’arrache-pied pour se bâtir un rêve et ils en oublient même ce pour quoi ils étaient venus, la folie du pétrole ayant noirci plus que leurs mains.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?