Titanic revient en 3D, notre critique...

Titanic en 3D, touché ou coulé ?

Le 29 mars 2012

Le plus grand des films catastrophes ressort en 3D sur nos écrans.

Galerie Photos

Vos avis

  • , par pasdaccord

    Vous avez été payés pour cette critique ? Le nombre de visiteurs est pour vous un signe de qualité ? Dans ce cas laissez faire Allociné !

    1. Du point de vue cinématographique, il y a plein de faux raccords en tout genre, anachronismes, etc.
    2. Du point de vue historique, pensez-vous vraiment que des histoires d’amour entre une classe riche et pauvre sont possibles ? Absolument pas.
    3. L’histoire ? Ah vous voulez parler de l’histoire ? Vous faîtes de la fixation sur le sort de 2 personnes alors que plusieurs milliers sont en train de mourir ? Les dialogues niais ?
    4. La 3D apporte un plus ? Mais laissez moi rire ! Les films en noir et blanc apportent encore je en sais quoi que même la 3d ne pourrait remplacer ! (note : je parle de films, et pas de films d’animations, et effectivement la 3d est un plus ici)
    5. Ce film n’est qu’une copie de la copie de la copie d’une adaptation d’un livre sorti en 1955. Originalité : nulle. Mais bon comme tout le monde, maintenant il suffit de repomper le travail d’un autre, de mettre le slogan "3d" pour attirer les foules.

    Moi qui pensais que ce site était intéressant pour avoir des avis sur les films d’auteurs, pondus de toutes mains, je tombe de haut.

    En même temps, quand je vois que le cinéma n’est même plus capable de sortir un film original (c’est à dire non pompé depuis un autre film et/ou un bouquin), le cinéma en général et surtout le cinéma français d’aujourd’hui (à part quelques très rares exceptions), je comprends que vous tombiez dedans vous aussi.

    Bref : déçu par votre analyse.

  • , par Estelle Charles

    Cher Pas d’accord,

    Tout d’abord je tiens à préciser qu’à Avoir Alire, notre liberté d’expression est totale et que toute critique est un travail bénévole, les propos que nous y tenons ne sont donc nullement le fruit d’assujettissements divers et variés.... Ensuite, un film peut être ’’cinématographiquement’’ réussi tout en versant dans l’anachronisme ou l’irréalisme historique (un pauvre et une riche était à l’époque, une utopie, personne n’ira le nier). L’esthétique et le propos sont deux choses bien différentes....Tout dépend des attentes du et de(s) (car les avis divergent de l’un à l’autre) spectateurs. Quoi qu’il en soit je tenais à vous rappeler qu’il ne s’agit pas ici de la critique du film mais de l’analyse esthétique de sa mutation vers la 3D. Pour toutes formes d’analyses scénariques et dramatiques, je serais tenté de vous dire que ce n’est pas le lieu. Pour le film en lui même, le lien en tête de l’article vous y conduira. Avoir Alire aime le cinéma avec un grand C, le populaire comme l’auteur, le reconnu comme l’inconnu, celui qui divertit comme celui qui instruit, et ne juge pas un film sur sa couverture... Un petit tour sur mes précédents articles et sur le site en lui-même vous convaincra de notre diversité, j’en suis persuadée.

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?