The Lost City of Z - la critique du film

L’enfer vert

Le 15 mars 2017

En gardant tout son génie intact, James Gray se réapproprie un genre tombé en désuétude pour nous offrir le magistral portrait d’un explorateur porté par sa soif d’aventure.

Galerie Photos

Vos avis

  • 28 mars, par evy.1883

    Belle critique à laquelle je souscris complètement. La quête et le vertige de l’échec, intrinsèquement liés, sont l’écrin idéal au génie de James Gray.
    Il ilustre ainsi un thème intemporel : peu importe que l’on atteigne son Idéal, l’essentiel réside dans le cheminement intérieur effectué lors de la recherche de ce dernier...

Votre avis

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?