Catherine Le Ferrand

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Rencontre avec Emmanuel Lepage

Escapade hors des sentiers de la BD, pour Emmanuel Lepage, qui nous dévoile son Brésil dans un carnet de voyage pudique et humain. Retour sur un voyage intérieur.

Brésil : Fragments d’un voyage - La chronique BD

Le voyage était déjà un peu la marque de fabrique d’Emmanuel Lepage. Et même s’il se défend de privilégier les décors et s’attache avant tout à l’âme humaine, ses héros voyagent beaucoup !

Jeanine - La chronique BD

De toutes ses femmes, c’était la plus belle.

Emmanuel Lepage : Le rêve de disparaître pendant un an (...) me plaisait beaucoup

Emmanuel Lepage nous dévoile son Brésil dans un carnet de voyage pudique et humain. Retour sur un voyage intérieur.

Le domaine perdu - la critique

Inlassablement, Raul Ruiz court après la mémoire, celle d’une enfance perdue, ou d’un rêve inaccessible.

Klimt - la critique

Un Malkovitch éclatant dans un film d’une beauté somptueuse, mais Ruiz pris au piège de trop vouloir en dire.

Coup de foudre à Bollywood - la critique

Tout aussi personnelle que chatoyante et endiablée, une réappropriation en beauté des codes bollywoodiens.

Je ne suis pas là pour être aimé - la critique

Entre comédie romantique et drame intimiste, Stéphane Brizé déborde de tendresse pour des personnages au bord du doute.

Swimming pool - la critique

Une œuvre ambiguë, troublante, taillée à la mesure de la comédienne fétiche du réalisateur.

La disparition de Judas - Andrea Camilleri

Un chemin de croix qui s’égare dans un délire collectif. Désopilant et tendre.

Lutetia

Assouline réinvente l’honnête homme témoin de son temps dans une épopée romanesque éblouissante.

As time goes by

Goncourt des lycéens : une identité revendiquée.

Déloger l’animal - Véronique Ovaldé - critique livre

Rêver sa vie pour échapper à la vraie, faire du malheur un conte merveilleux et continuer à y croire... Jusqu’à quand... ?

La vaillante petite libraire

Une certaine idée de la mission des prix littéraires.

Le beau Serge et les cigales

Un Gainsbourg peut en cacher un autre. Déclarations... Consécrations... Interprétations.

Paradis

Labélisée variétoche, Vanessa Paradis peine un peu à négocier le virage de Joe le Taxi. Difficile d’enchaîner sur ce genre de feu d’artifice médiatique et populaire. Quelques tubes moyenne gamme pour ne pas perdre le la (Maxou, Mosquito), les Cassandres parlent déjà de feu de paille… Elle a 17 ans. Gainsbourg vient de sortir presque coup sur coup, l’album de Jane, et celui de Bambou. Il n’écrit plus que pour elles, ou presque. Un jour, Vanessa écoute la radio. Le journaliste interroge Gainsbourg sur ses (...)