etienne2056

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

9 films notés

9 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Calvaire - Fabrice du Welz

Un film qui surprend. Il est franco-belge, réalisé par un inconnu (première réalisation), et a tout pour être un film original. J’ai cru au départ à un Haute Tension sans le coup de théâtre mais pas du tout. C’est plus recherché, plus engagé. Nous ne retrouvons pas les erreurs que Alexandre Aja avait fait dans Haute Tension, mais nous retrouvons Philippe Nahon (qui n’apparaît pas suffisamment à l’écran). La grande surprise est dans la réalisation et les angles de vue qu’utilise Fabrice Du Welz : ça faisait longtemps qu’on avait pas vu des plans aussi originaux (comme la scène, au dernier quart d’heure, prise (...)

Lire la suite

Caché - la critique du film

On avait pas revu Michael Haneke depuis Le Temps du Loup, film qui n’avait pas vraiment marché. Aujourd’hui, il revient avec un film très fidèle à lui même : Caché. Prix de la mise en scène au dernier festival de Cannes, cet ovni raconte l’histoire de Georges, un homme que l’on harcèle en lui envoyant des cassettes vidéos personnelles de lui. Vu comme ça, le scénario pourrait faire penser à un polar sans prétention vu et revu. Mais quand c’est Michael Haneke qui s’en charge, rien n’est pareil. Rien n’est pareil parce que par ses plans séquences, Michael Haneke retranscrit le réalisme et le cinéma mystérieux. (...)

Lire la suite

11h14

Une surprise plutôt sympa même si elle n’est pas énorme. En effet, j’espérait beaucoup moins que ça de 11 : 14 Onze Heures Quatorze, premier film de Greg Marcks assez original. Original, car nous revenons sans cesse en arrière tel Memento (rassurez-vous, le scénario est quant à lui beaucoup moins complexe) afin d’en savoir d’avantage sur le film. On peut également penser à 21 Grammes qui, lui, mélange toutes ses scènes afin de créer un puzzle. Oui, 11 : 14 Onze Heures Quatorze n’est pas mauvais. Seulement voilà : le scénario est ultrasimple et on ne croit à aucune scène, trop exagérées même si correctement (...)

Lire la suite

A history of violence - la critique

David Cronenberg revient trois ans après Spider avec un grand film. Dès la première scène, un efficace plan séquence, on entre dans cette histoire de violence (comme le titre l’annonce). En effet, David Cronenberg s’attaque aujourd’hui à la violence, et en particulier la dégradation de l’homme par l’homme. Un sujet pas facile qui a suscité plusieurs tentatives décevantes auparavant. Ici, Cronenberg réussit son coup à merveille. Avec l’aide d’acteurs formidables comme Viggo Mortensen ou Maria Bello, il signe un film accompagné d’une grande mise en scène. La scène finale est d’ailleurs incroyable. Viggo (...)

Lire la suite