La rédaction cinéma

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Rogue One : A Star Wars Story en une nouvelle bande-annonce événement

Disney et LucasFilms proposent, en exclusivité aujourd’hui, les nouvelles images de S.F juvénile du nouveau Star Wars. Nom de code : ROGUE, ROGUE ONE !

John Wick 2 : Keanu Reeves ne prend pas sa retraite ce soir !

Bande-annonce toute fraîche de l’un des sequels les plus excitants du premier trimestre 2017. Toujours réalisé par l’excellent Chad Stahelski.

FIFIGROT 2016 : le Festival du Film Grolandais de Toulouse démarre lundi

Le Festival International du Film Grolandais de Toulouse revient pour une cinquième édition velue et intransigeante entre le 19 et le 25 septembre 2016. Cinéma, musique, littérature, arts plastiques, la volonté pluridisciplinaire s’affirme plus que jamais autour d’une ribambelle d’invités de marque et de films rares. Présentation en avant-première de la programmation.

Orage - la critique du film

Malgré un fort potentiel, cette adaptation d’un roman de Marguerite Duras passe à côté de son sujet.

Horreurs nazies, le camp des filles perdues - la critique du film et le test DVD

Ni meilleur, ni pire que les films de Bruno Mattei de la même époque, ce film de nazisploitation ose tous les outrages gore et sexuels pour évoquer les camps de concentration. Un produit aussi stupide que moralement douteux.