Adrien Lozachmeur

Paris

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Les ascensions de Werner Herzog - la critique

Deux documentaires de Werner Herzog ressortent en salle. Plus que des reportages sur la montagne et ses dangers, ce sont des films assez envoûtants qui nous confrontent à notre rapport à la vie et à la mort.

Breaking the waves - la critique du film

Avec Breaking the Waves sorti en 1996 Lars Von Trier faisait connaître à un plus large public son univers marqué par une forte exigence esthétique au service de la quête obsessionnelle d’une nouvelle forme d’Absolu.

Fils de - la critique du film

Fils de brille par son amateurisme mais au-delà de la forme c’est un autoportrait sincère, drôle et touchant.

Coffret Panfilov / Tchourikova - le test DVD

Malgré la censure, l’URSS a produit de très grands réalisateurs, d’Eisenstein à Tarkovski en passant par Mikhalkov ou Sokourov. On connaît moins Gleb Panfilov. Ce coffret est l’occasion de redécouvrir l’oeuvre d’un très grand artiste injustement oublié. C’est aussi l’occasion de découvrir une actrice rayonnante, Inna Tchourikova, muse de Panfilov et âme de ses films.

Le thème - la critique du film

Le thème inquiétait suffisamment les instances dirigeantes de l’Union soviétique pour que le film soit bloqué pendant 7 ans. C’est que le film évoquant l’exil des artistes ébranle la sacro sainte foi en la révolution. Ours d’or à Berlin en 1987.