Fabrice Prieur

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Pink Cadillac - la critique

Le détective d’un prêteur sur gage recherche une femme qui a volé une Cadillac rose et un quart de million de dollars en faux billets. Une parenthèse divertissante, avec un personnage inhabituellement décontracté pour Clint Eastwood.

Un mari idéal - Oliver Parker - critique

Un dandy anglais va aider les Chiltern, ses amis touchés par un scandale mondain. Le Britannique Oliver Parker ne rend pas vraiment hommage à son concitoyen Oscar Wilde, en tirant son film vers le vaudeville traditionnel.

Les 39 marches - la critique

Un homme, accusé du meurtre d’une espionne, va devoir prendre sa place pour se disculper. Alfred Hitchcock franchit un nouveau palier qui laisse entrevoir ce que sera sa carrière américaine.

Varda par Agnès - Agnès Varda - critique

La cinéaste Agnès Varda retrace sa carrière, lors de conférences intitulées "causeries". Avec sa malice et son empathie habituelles, la célèbre réalisatrice revient sur plus de soixante ans de films. Elle disparaîtra quelques jours après la sortie du documentaire.

Gervaise - la critique du film

Malgré son courage, une naïve blanchisseuse va voir son destin basculer. Le Paris populaire du Second Empire reconstitué en studio. Une belle galerie de personnages qui illustre (toujours trop sagement) l’univers noir d’Émile Zola.