Fabrice Prieur

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Journal d’un curé de campagne - Robert Bresson - critique

Un jeune curé, tout juste sorti du séminaire, est affecté dans un petit village où malgré sa foi, il va être rejeté par les paroissiens. Le cinéma de Robert Bresson, exigeant et d’une certaine radicalité, sert admirablement le récit de Georges Bernanos.

Un condé - Yves Boisset - critique

Un propriétaire de boîte de nuit qui refuse de participer au trafic de drogue est supprimé par trois hommes de main. Les début d’Yves Boisset, à travers un film où pointe déjà une dimension politique. Ce solide polar bénéficie d’une excellente distribution.

Le saut de l’ange - Yves Boisset - critique

Deux clans politiques opposés s’entretuent à la veille des élections. Malgré son manque de nuances et une distribution mal assortie, Yves Boisset réalise un film d’action musclé sans temps mort, inventant le polar politique à la française.

Cran d’arrêt - Yves Boisset - critique

A Milan, un médecin révoqué est chargé par un ami de soigner un jeune héritier. Yves Boisset signe un film policier d’une qualité honnête, en faisant la part belle à sa distribution internationale.

Quatre mariages et un enterrement - Mike Newell - critique

Charles, garçon d’honneur, et sa colocataire arrivent en retard au mariage de leurs amis communs. Le scénariste Richard Curtis offre à Mike Newell une belle histoire d’amour, drôle, pétillante et émouvante à souhait.