Fabrice Prieur

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

0 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Crépuscule à Tokyo - Yasujirō Ozu - critique

Un père, dont la femme a disparu, désespère de faire le bonheur de ses deux filles. Yasujrō Ozu explore toujours, avec finesse, la cellule familiale, mais cette fois avec une noirceur inhabituelle. Une belle réussite pour son dernier film en noir et blanc.

The Place Beyond the Pines - Derek Cianfrance - critique

Au hasard d’un retour dans sa ville natale, un cascadeur moto découvre qu’il a un enfant. Scénario malin, malgré quelques défauts, et brillante mise en scène pour ce très intéressant thriller.

Pandora - Albert Lewin - critique

Un port d’Espagne : deux corps sont retrouvés dans des filets de pêcheurs.
Albert Lewin sublime Ava Gardner dans un film esthétique et brillant.

Feuilles d’automne (ou Tempête d’automne) - Robert Aldrich - critique

Une femme d’âge mûr est séduite par un jeune homme très entreprenant. Mélodrame un peu bancal signé Robert Aldrich, qui offre néanmoins un rôle en or à Joan Crawford.

Le temps de l’innocence - Martin Scorsese - critique

Dans le New York des années 1870, un homme fiancé, à l’avenir tout tracé, est troublé par le retour d’une ancienne connaissance. Scorsese abandonne momentanément les gangsters pour une histoire d’amour qui n’en est pas moins impitoyable.