fredalo

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

4 films notés

4 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Public Enemies - La critique

plutôt déçu, il ne faut pas aller le voir en rêvant d un héritier aux affranchis, bonnie and clyde... Mann n a pas la carrure de Penn ou scorsese ou coppola. Ses personnages sont fades. l interprétation ne frise pas les sommets non plus, j attendais beacoup plus de Depp au moment de revêtir le costume du plus célèbre criminel de tous les temps. Peut être même que Warren Oates était meilleur dans le confidentiel dillinger de 1973. Où est cette aura qui entoure les plus grands ? lui et bale en manquent ils ? ou est ce la mise en scène fadasse qui nous prive de la présence de ces deux acteurs considérés (...)

Lire la suite

L’attaque du métro 123 - Tony Scott - critique

Peut être ne faut il pas omettre qu il s agit d un remake du film culte des années 70 les pirates du metro avec Walter Matthau. Comme d habitude le remake ne vaut pas l original. Assez des films de Scott qui ressemblent à des vidéos clips. Malgré tout le frère (amputé du talent) de Riddley semble se calmer avec les musiques assourdissantes couvrant le son des fusillades filmées comme des performances sportives.

Lire la suite

Man on fire

Le remake fascisant d un excellent film d Elie Chouraqui

Lire la suite

300 - la critique

Je vous trouve encore peu sévère avec ce navet puant. Roman Graphique, on trouve de biens grands mots pour définir une bande dessinée. Miller se veut plus mais ne le sera jamais, il n est qu un des nombreux dessinateurs de Batman ou daredevil et s en sortait mieux dans ce registre. Sin City reste la meilleure adaptation de ses bd, beau, nerveux pas très profond. Au moment de la sortie de 300 Miller expliquait dans un accès de fascisme coutumier que la bataille des thermopyles était l acte de naissance de la civilisation occidentale. Il expliquait même que les populations arabes auraient été fort (...)

Lire la suite