grendel

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

3 films notés

3 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Le secret de Brokeback Mountain - la critique

Ce ne sont pas 4 mais bien des dizaines de "Z’yeux" ;) que je mettrais si je le pouvais, tant ce film m’a marquée comme peu l’avaient fait depuis longtemps. Je pourrais vous écrire une énième éloge, vous expliquer par a + b pourquoi ce fim est un véritable chef d’oeuvre qu’il faut courir aller voir et voir encore... mais jamais je ne trouverai les mots justes pour vous décrire cette émotion qu’il a suscitée en moi. Le secret de Brokeback Mountain, le film auquel j’attribue toutes les récompenses, tous les Oscars du monde. Merci Monsieur Ang (...)

Lire la suite

Olé ! - la critique

Voilà ce que j’appelerai un pur gachis. Au départ : un scénario intéressant,un duo d’acteurs prometteur, avec en tête d’affiche l’excellent Gad Elmaleh (que vous ne mentionnez pas dans la fiche du film ?),... Au final : un film plat, qui ne "décolle" jamais. On attend désespérément le moment où le mélange va enfin prendre. Mais où est-elle passée cette comédie tant attendue ? Pourquoi jamais ce film ne fait-il Olé ! ? Pourquoi n’a t-on réussi qu’à esquisser quelques sourires, et encore en faisant des efforts ? Qué decepcion olé (...)

Lire la suite

Les lumières du faubourg - La critique

Qu’il est beau le regard de Koistinen, héros désabusé de ce film. Anti-héros plutôt, et tout ce qu’il tente d’entreprendre semble d’avance voué à l’échec. Qu’il est profond le regard de Koistinen, comme il nous parle. Nul besoin d’en rajouter. Qu’il est seul Koistinen. La solitude, c’est bien elle la cruelle héroïne de ce film sombrement lumineux. Qu’elles sont belles les Lumières du Faubourg.

Lire la suite