Maëlig Bois

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

1 film noté

0 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

1 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Cyborg : Nekfeu et son joli coup de poker

En l’occurrence le côté inintéressant de la chose se portait surtout sur les paroles, très limitées, et la cohérence lyricale du morceau. En terme d’ambiance cela s’inscrit dans l’album, mais le contenu ne passe pas.

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Snatch : Tu braques ou tu raques - la critique du film

Avec sa mise en scène clippesque, signature de Guy Ritchie, Snatch est un violent shoot d’adrénaline aussi burné que délirant, boosté par un scénario de petit malin multipliant les personnages hauts en couleur.

Cromo – la critique (sans spoiler)
Sur CINE+ Club dans le cadre de L’Autre Festival

L’incompréhension guette. De manière presque insondable, de ses premiers épisodes bancals et bien peu passionnants, Cromo s’est relevé, avec tous ses constituants à l’unisson, pour surprendre le spectateur par sa force atmosphérique. On ne comprend pas vraiment ce qu’il s’est passé. Mais on y a adhéré.

Atlanta saison 1 – la critique (sans spoiler)

Entre comédie cinglante et constat amer d’une société, la nouvelle série portée par Donald Glover, derrière et devant la caméra, est un bijou sans aucune limite, défonçant férocement toutes les portes fermées d’une Amérique et ses travers. Incontestablement la plus grande nouveauté de l’année.

Quarry saison 1 – la critique (sans spoiler)

Plongée fiévreuse dans l’Amérique post-guerre du Vietnam, Quarry grave dans son personnage principal le traumatisme d’une époque qui a changé les Etats-Unis à tout jamais. Halluciné, et hallucinant.

Black Mirror saison 3 – la critique (sans spoiler)

L’attente fut longue, ponctuée d’incertitude quant à l’avenir de la série de Charlie Brooker, et c’est sous Netflix que Black Mirror signe son retour pour 6 épisodes, soit l’équivalent des deux premières saisons additionnées. Plus d’épisodes, plus de risques, plus de diversités... Et plus de déceptions.

The Walking Dead saison 7 : que vaut l’épisode de reprise ?

Le premier épisode de la saison 7 de The Walking Dead avait la lourde tâche de gommer la frustration éprouvée par le final précédent. Le défi est relevé haut la main.

The Serenity of Suffering : retour de Korn vers le néo-métal des débuts

Désireux de revenir à un son plus lourd après quelques grosses errances stylistiques, Korn revient avec un album à mi-chemin entre Take a Look in the Mirror et Untouchables. Il y a du mieux.

Martyrs Modernes : La collaboration entre Mani Deïz, Néfaste, Pejmaxx et Ol Zico

A considérer comme un projet parallèle dans la discographie de chaque artiste, Martyrs Modernes repose sur une écriture trop bancale par intermittence pour vraiment parfaire un album brut et exigeant.

The Tokyo Sessions : La pause musicale de Professor P et DJ Akilles qui procure le plus grand bien

Tranquillement et fidèles à leur boom bap, Professor P et DJ Akilles continuent sur leur lancée avec The Tokyo Sessions, EP entraînant et reposant, invitation à fermer les yeux sur son canapé pour une pause de 25 minutes.

Meshuggah est de retour avec l’assourdissant The Violent Sleep of Reason

Fidèle à lui même, c’est en grande forme que revient le groupe suédois pour asséner à l’auditeur 10 nouvelles frappes auditives dont il est difficile de ressortir indemne.

Korn dévoile A Different World, le troisième single de The Serenity of Suffering et collaboration très attendue avec Corey Taylor

Pour les fans de Korn, l’annonce d’un featuring (ce n’est pas trop tôt a t-on envie de dire) avec l’ami de longue date du groupe et leader de Slipknot avait de quoi faire bondir au plafond. Un rageux (un peu moins aujourd’hui) tel que Taylor laissait présager une orientation plus violente et énervée pour The Serenity of Suffering, après plusieurs ratés importants de la part de Korn. Et grande nouvelle pour les amoureux des premiers albums, ce dernier projet semble vraiment revenir aux fondamentaux du (...)