Sweet heart

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

1 film noté

3 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Mademoiselle de Joncquières - la critique du film

Ce fut un peu difficile au début avec Cécile de France, qui n’est pas dans son registre mais qui s’en sort pas mal du tout, bien qu’un peu trop appliquée par désir de bien faire. Elle est juste et sert parfaitement le texte, difficile sûrement à mémoriser tant il est riche. Edouard Baer est bien sûr très à son aise, il n’y avait même pas de question préalable à se poser, mais on a parfois de mauvaises surprises. Ce rôle lui va comme un gant et il évite l’écueil de trop en faire, ce qui peut lui arriver. Dandy mâtiné d’un brin de préciosité, le XVIIIeme lui sied à merveille mais son débit est parfois un peu (...)

Lire la suite

Zero Dark Thirty - la critique

Oui, dix fois oui pour Zero Dark Thirty ! Non au procès en justification de la torture, elle a été instituée et autorisée par Bush, ce n’est pas la justifier que la montrer et il faut savoir distinguer les intentions. Le film d’une femme dont l’héroïne est une femme, primé de surcroît, bravo, on progresse ! On a suffisamment vu les super mecs reléguer leurs dociles et parfaites épouses au rang d’utilité ! Dommage donc que ce ne soit pas venu à l’idée d’un homme de proposer le sujet sous cet angle, il y a encore des progrès à faire. Cela dit j’ai heureusement raté les premières minutes du film, les plus (...)

Lire la suite

L’avenir - la critique du film

Décidément Isabelle Huppert ne passe plus du tout ! Restée figée dans ses personnages chabroliens, elle évolue comme une automate et ne suscite aucune émotion, voire elle rend son personnage antipathique. Il y a quelque chose qui ne se passe pas : raide, parfois empruntée, elle surjoue souvent et me donne l’impression de ne plus traverser la caméra ; elle se sait, se sent filmée et cela se perçoit. Son phrasé a perdu tout naturel et ce tic de la bouche qu’elle a heureusement réussi à un peu maîtriser, contrairement à ce qu’elle n’a pas pu faire dans L’ivresse du pouvoir, est tout bonnement horripilant ! (...)

Lire la suite