virginierab

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

2 films notés

2 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Play time - la critique

Tati filme la ville moderne, organisée jusqu’à l’absurde dans un enchevêtrement d’escaliers roulants, de véhicules qui tournent en rond, de bureaux vitrés, de bureaucratie kafkaïenne... Le personnage principal du film n’est pas Monsieur Hulot qui se perd, se retrouve et se reperd dans le dédale de la ville du futur : c’est la ville elle-même, prosopopée improbable et omniprésente. La démonstration de Tati garde toute sa force aujourd’hui ; elle est même plus que jamais d’actualité. Autant certaines œuvres du réalisateur français ont mal vieilli, autant cette version, certes restaurée, continue de viser (...)

Lire la suite

Sin City

D’une beauté formelle incontestable, fidèle à l’œuvre originale de Frank Miller, Sin City m’a malgré tout laissé un drôle d’arrière goût après visionnage. Je m’explique : la violence, omniprésente, tourne un peu à vide au bout d’un moment. Tortures, sadisme, sang... on a le droit à un florilège de tout ce que l’être humain recèle d’horreur. Les saynètes se ressemblent un peu trop pour susciter un intérêt égal. Le film tire en longueur. Certes, Robert Rodriguez manie admirablement la caméra. Certes, l’interprétation est remarquable. Mais il manque un je-ne-sais-quoi pour faire monter tout à fait la sauce. Ce sera (...)

Lire la suite