Alexandre Jourdain

PARIS

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

1 film noté

1 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Une vie - la critique du film

Bonjour Josiane, Si mes souvenirs sont exacts, il y a plusieurs poèmes récités par Jeanne pendant le film. L’un d’entre eux est extrait du poème "J’avais froid" de Marceline Desbordes-Valmore, un autre est tiré de "Le Dieu créateur" écrit par Guy de Maupassant lui-même. En substance : « Je t’aime comme un pauvre enfant Soumis au ciel quand le ciel change ; Je veux ce que tu veux, mon ange, Je rends les fleurs qu’on me défend. » in "J’avais froid" de Marceline Desbordes-Valmore « Car souvent, quand un jour se lève triste et gris Quand on ne voit partout que de sombres images, Un rayon de soleil glisse (...)

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Problemski Hotel - la critique du film

Indéniablement une belle réussite du cinéma belge, justement couronnée par le Grand Prix au Festival de La Roche-sur-Yon en 2016.

The Meyerowitz Stories (New and Selected) - la critique du film

Pas de révolution chez Baumbach, mais une esquisse familiale drôle et délicate sur fond d’incommunicabilité. Néo screwball comedy plaisante, à défaut de captiver.

Le Redoutable (Cannes 2017) - la critique du film

Les gardiens du temple auront beau crier au scandale, Michel Hazanavicius trouve en le mythe de Godard la matière idéale pour reconduire les mystifications et facéties qui ont fait ses succès. Un collage audacieux mais aussi parfois sapé par un léger arrière-goût de toc.

Good Time (Cannes 2017) - la critique du film

Les Safdie bros. reviennent avec un faux film de braquage écartelé entre le buddy movie et le mélodrame 35 mm. Expérimentations lo-fi sensibles et impétueuses sur un lien fraternel incoercible.

Une femme douce (Cannes 2017) - la critique du film

Il aurait pu s’agir du chef-d’œuvre ukrainien sur la résistance des corps, mais Loznitsa choisit en fin de parcours délibérément d’anéantir ses fulgurances les unes après les autres. Film malade, "Une femme douce" recèle peut-être pourtant malgré ses scories quelques-uns des plus beaux élans kafkaïens du cinéma moderne.

Twin Peaks, saison 3 (Cannes 2017) - la critique

Les espérances placées en cette troisième saison de Twin Peaks n’étaient pas vaines. David Lynch, à défaut de continuer le cinéma, et son complice Mark Frost épuisent leur sujet avec une maîtrise ahurissante. Réussite totale que ce retour du crypto-bizarre entre nostalgie et réinventions.

Top of the Lake, Saison 2 (Cannes 2017) - la critique

Clairvoyants, cruels, drôles, glaçants... les deux premiers épisodes de la saison 2 de Top of the Lake réunissent toutes les fulgurances des débuts. Campion change le décor, mais poursuit les jeux de domination en mathématicienne. Superbe et virtuose.

The Young Pope - la critique de la série de Sorrentino

Sorrentino file, comme tout le monde, faire le show à la télévision... La saison 2 vient d’ailleurs d’être annoncée, quelques jours avant la diffusion française.

lien recherche nouveau rédacteur

A inclure dans le corps du texte, au milieu d’un paragraphe. Merci.