Alexandre Jourdain

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

1 film noté

1 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Une vie - la critique du film

Bonjour Josiane, Si mes souvenirs sont exacts, il y a plusieurs poèmes récités par Jeanne pendant le film. L’un d’entre eux est extrait du poème "J’avais froid" de Marceline Desbordes-Valmore, un autre est tiré de "Le Dieu créateur" écrit par Guy de Maupassant lui-même. En substance : « Je t’aime comme un pauvre enfant Soumis au ciel quand le ciel change ; Je veux ce que tu veux, mon ange, Je rends les fleurs qu’on me défend. » in "J’avais froid" de Marceline Desbordes-Valmore « Car souvent, quand un jour se lève triste et gris Quand on ne voit partout que de sombres images, Un rayon de soleil glisse (...)

Lire la suite

Ses articles

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Mise à Mort du Cerf Sacré (Cannes 2017) - la critique du film

Complaisant à l’extrême et incapable de se renouveler, Lanthimos racle les fonds de marmites dans un thriller citant maladroiterment Pasolini et Kubrick. Difficile de faire plus pontifiant et décérébrant.

Youth - la critique du film

Virtuose et exaspérant à la fois, Youth manque de cette modestie qui ferait à n’en pas douter passer le cinéma de Sorrentino pour étincelant. Reste cependant quelques fulgurances incontestables.

Juste la fin du monde - Xavier Dolan - critique

Troublant de désinvolture, le nouveau Dolan fait poindre un spleen jamais sentimentaliste et infiniment romanesque. Autant d’étourdissements émotionnels portés à leur firmament.

Ma vie de courgette - la critique du film

Pour son premier long métrage, Claude Barras filme le sentiment de l’enfance, indomptable jusque dans l’ombre. Une ligne claire à la fantaisie douce-amère, teintée de génie façon Selick.

Loving - la critique du film

Jeff Nichols libère enfin tout le sentiment amoureux qui menaçait d’imploser dans ses précédents films. En découle un beau mélodrame.

Twin Peaks, saison 3 (Cannes 2017) - la critique

Les espérances placées en cette troisième saison de Twin Peaks n’étaient pas vaines. David Lynch, à défaut de continuer le cinéma, et son complice Mark Frost épuisent leur sujet avec une maîtrise ahurissante. Réussite totale que ce retour du crypto-bizarre entre nostalgie et réinventions.

Top of the Lake, Saison 2 (Cannes 2017) - la critique

Clairvoyants, cruels, drôles, glaçants... les deux premiers épisodes de la saison 2 de Top of the Lake réunissent toutes les fulgurances des débuts. Campion change le décor, mais poursuit les jeux de domination en mathématicienne. Superbe et virtuose.

The Young Pope - la critique de la série de Sorrentino

Sorrentino file, comme tout le monde, faire le show à la télévision... La saison 2 vient d’ailleurs d’être annoncée, quelques jours avant la diffusion française.

lien recherche nouveau rédacteur

A inclure dans le corps du texte, au milieu d’un paragraphe. Merci.