Bernardo Bertolucci

  • SES FILMS
  • SES NEWS
  • SA BIOGRAPHIE
  • VIDEOS
Plus de films
Moins
Plus de news
Moins
Bernardo Bertolucci : il n’y a pas que le tango dans la vie...

Il a eu ses heures de gloire dans une filmographie en dents de scie, il nous a émus souvent, son déclin n’en est que plus poignant.

Né à Parme en 1941, fils d’un poète et critique de cinéma, Bertolucci abandonne ses études de lettres modernes pour devenir l’assistant de Pasolini sur Accatone. Dès l’année suivante, il réalise son premier long métrage La comare secca (1962). Il enchaîne en 1964 avec Prima della revoluzione, très émouvant film de formation où rode l’ombre de Stendhal et de sa Chartreuse de Parme.
Avant de se faire connaître du très grand public avec les ongles coupés et le beurre du Dernier tango à Paris (1972), il réalise deux autres longs métrages, inspirés respectivement de Borges et Moravia : La stratégie de l’araignée et Le conformiste. Plus tard, c’est du côté du mélo qu’il lorgnera avec bonheur : La luna (1979) qui mélange drogue, inceste et opéras de Verdi, avant de réaliser sa gigantesque fresque sociale, Novecento (1976).
Après Le dernier empereur (1987) multioscarisé, il persévérera avec plus ou moins de bonheur dans la superproduction exotique (Il té nel deserto, Little Buddha) avant de retourner sur ses terres italiennes pour une histoire d’initiation sexuelle, Beauté volée, tournée en Toscane. Le sexe, encore et toujours, cette fois carrément libidineux, est le thème de son dernier film en date, Innocents (2003).

Filmographie

- La commare secca (1962)
- Prima della rivoluzione (1964)
- Partner (1968)
- La contestation (Amore e rabbia, 1969)
- La stratégie de l’araignée (La strategia del ragno, 1969)
- Le conformiste (Il conformista, 1970)
- Le dernier tango à Paris (L’ultimo tango a Parigi, 1972)
- 1900 (Novecento, 1976)
- La luna (1979)
- La tragédie d’un homme ridicule (La tragedia di un uomo ridiculo, 1981)
- Le dernier empereur (The last emperor, 1987)
- Un thé au Sahara (Il té nel deserto, 1990)
- Little Buddha (1993)
- Beauté volée (Stealing beauty, 1996)
- Shandurai (Besieged, 1998)
- Innocents (The dreamers, 2003)

Plus de vidéos
Moins