Charly

BD

0 BD à lire

0 BD lue

0 BD notée

0 avis de BD

FILMS

0 film à voir

0 film vu

7 films notés

8 avis de film

TV

0 série TV à voir

0 série TV vue

0 série TV notée

0 avis de série TV

LIVRE

0 livre à lire

0 livre lu

0 livre noté

0 avis de livre

MUSIQUE

0 musique à écouter

0 musique écoutée

0 musique notée

0 avis de musique

SPECTACLE

0 spectacle à voir

0 spectacle vu

0 spectacle noté

0 avis de spectacle

EXPOSITION

0 exposition à voir

0 exposition vue

0 exposition notée

0 avis d'exposition

A voir, à lire, à entendre

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Médiathèque

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Avis

  • BD
  • FILMS
  • SÉRIES TV
  • LIVRE
  • MUSIQUE
  • SPECTACLE
  • EXPOSITION

Terminator renaissance - la critique

Un beau film d’action finalement ? http://lesitedelaverite.fr A mon avis, ratage de coche concernant le duel de préquels StarTrek/Terminator de cette fin de printemps 2009. On porte le premier aux nues et on dédaigne gentiment le second, quand le film de Abrams se noie dans des ambitions scénaristiques vaines (voyages dans le temps incompréhensibles, rapport familiaux dignes des pires Danièle Thompson...). Putain mais on demande de l’efficacité, nous ! Bref, Star Trek est peut être bien space, mais question opéra il peut repasser. Tandis que Terminator 4, lui, nous en met plein la gueule pour (...)

Lire la suite

Twilight, chapitre 1 : Fascination - La critique

Et si Twilight n’était pas seulement un produit bien emballé pour ados ? http://lesitedelaverite.fr Que dire de Twilight, ce produit de la rencontre entre d’un côté l’industrie qu’on appelle culturelle et de l’autre le duvet des corps adolescents et l’émoi qu’il provoque ? Curieusement, beaucoup. Curieusement, parce que ce type d’objet est souvent délaissé sous prétexte qu’il n’intéresserait que des boutonneuses fanatiques et pas encore bien conscientes du monde dans lequel elles vivent. Beaucoup, parce que l’émotion a ses raisons et que la raison, qui ne les connaît pas, peut malgré tout tenter de les (...)

Lire la suite

Un prophète - la critique

Quand on pète plus haut que son cul... http://lesitedelaverite.fr Le consensus vaseux régnant autour d’Un Prophète (bruit assourdissant à Cannes mais prix pourri, critiques ordinairement méchants qui ravalent bien vite leur langue de vipère...) en dit long sur l’état moribond de la série noire occidentale. Il suffit de voir le semi échec de Mesrine, le succès public qui entoure n’importe quelle sortie de l’abominable Olivier « US » Marchal en France, ou du cercle de lumière qui accompagne le beauf intello Michael Mann pour se convaincre que ça va pas bien. Même James Gray, son apôtre le plus (...)

Lire la suite